Accueil Actu

Flambée des prix: comment se chauffer cet hiver à moindre coût?

Vous appréhendez cet hiver car il va vous coûter cher en chauffage ? Nous nous sommes questionnés sur les options les moins coûteuses et les plus coûteuses, en termes de chauffage. 

Acheter un petit poêle à bois ? Un chauffage d’appoint à bain d’huile pour moins chauffer au mazout par exemple? Acheter du mazout maintenant parce que son prix risque encore d’augmenter ? Les situations sont diverses. Comme les solutions, quand elles ne sont pas hors de portée financière.

Comment se chauffer cet hiver pour faire des économies ?

Nous avons posé la question à Arnaud Mahy, gérant d'une société de chauffage active à Bruxelles et dans le Brabant wallon. "Ce qui ne coûte pas chez, c'est vraiment de baisser son thermostat, mettre une feuille d'aluminium derrière son chauffage, colmater certaines brèches d'air dans votre habitation, ou encore fermer les vannes de chauffage dans les pièces que vous utilisez moins. Et alors, effectuer l'entretien de sa chaudière, mais ça c'est obligatoire."

Dans les solutions les plus coûteuses : vous pouvez faire installer à poêle à pellets dans votre habitation. Mais pour le chauffagiste, dans les grandes villes, le gaz reste la solution la plus intéressante. "Dans les habitations en centre-ville, on n'a pas toujours la possibilité de placer une pompe à chaleur, qui est vraiment l'avenir pour réduire les coûts énergétiques.

Résumé des trucs et astuces

- Régler la chaudière à 50 degrés plutôt qu’à 70 ou 90
- Baisser le thermostat d’un ou deux degrés
- Placer une feuille d’aluminium derrière le radiateur
- Installer une tenture à la porte d’entrée
- Installer des bourrelets au bas des portes
- Installer des vannes thermostatiques (50euros pièce + la main d’œuvre)