En ce moment
 
 

Cédric est tombé dans le piège du faux concours pour un séjour à Disneyland soi-disant offert par RTL: "J'en suis à plus de 20€"

Cédric est tombé dans le piège du faux concours pour un séjour à Disneyland soi-disant offert par RTL:
©Alertez-nous

Vous êtes nombreux ce matin à nous signaler une nouvelle arnaque: un faux concours, publié sur une une page Facebook usurpant l'identité de RTL-TVI, fait miroiter un séjour à Disneyland Paris: hébergement, billets d'entrée aux parcs d'attraction, rencontre avec des personnages du monde féerique de Disney... Le tout pour le participant et 4 de ses proches, soit 5 personnes au total. Ça paraît trop beau, n'est-ce pas? C'est souvent une bonne indication. 


"J'en suis à plus de 20€"

Cédric, de Liège, s'est malheureusement laissé piéger. Il nous a écrit via le bouton orange Alertez-nous. "J'ai dû au départ partager le concours puis envoyer un message privé par Messenger puis plusieurs SMS qui coûtent cher, j'en suis à plus de 20€ et depuis plus aucune nouvelle", nous détaille-t-il.


Que se passe-t-il quand on envoie un SMS?

Ce n'est pas la première fois que ça arrive (nous avons déjà rédigé des articles à ce sujet, on se souviendra du témoignage de Denise). Comme toujours, la page invite à commenter la publication et à la partager (afin d'améliorer sa portée et de toucher plus de victimes potentielles). Vous êtes ensuite amené à entamer une conversation privée, où l'on vous donne l'instruction d'envoyer un SMS au numéro 3053. "Le sms ne sera pas débité de votre forfait", est-il parfois indiqué. C'est faux: c'est là que vous commencerez à payer.


Des SMS qui peuvent coûter jusqu'à... 31€ !

"Dès qu’on est confronté à un SMS qui vient d’un numéro de 4 chiffres, on est face à un numéro surtaxé"
, précise Olivier Bogaert de la Computer Crime Unit. Mais ils ne coûtent pas tous la même chose. Comme indiqué sur le site de l'Institut belge des services postaux et des télécommunications (IBPT), un numéro comme celui-ci, qui commence par 3, coûtera jusqu'à 4€ par SMS envoyé ET reçu. Pour les numéros commençant par 4, on peut grimper jusqu'à... 31€ par SMS, à nouveau envoyé et reçu ! Mais attention: numéro surtaxé ne signifie pas arnaque pour autant. Dans certaines communes de Belgique, par exemple, il est possible de payer par SMS à ce type de numéro.


Que faire si on s'est laissé piéger ?

Le problème, explique Olivier Bogaert, c'est qu'une fois qu'on répond à ce genre de SMS créés par des personnes mal intentionnées, sans le savoir, "on prend un abonnement". On se souvient du cas de Jacqueline, qui avait cru qu'elle recevrait un iPhone après avoir suivi un faux compte de notre présentatrice Emilie Dupuis. Une fois le premier SMS envoyé, vous êtes amené à en envoyer d'autres. La dame avait dû envoyer des dizaines de SMS au total. C'est comme cela que le montant de la facture peut vite grimper...

Si vous vous êtes fait avoir, il faut prendre contact au plus vite avec votre opérateur pour le signaler: "On est dans les fêtes de fin d’année, les factures ont déjà été envoyées et les prochaines vont arriver à la mi-janvier. Le montant, on ne le découvrira qu’à ce moment-là", note Olivier Bogaert.

Si vous désirez porter plainte, il est possible de le faire auprès du SPF Economie via ce lien. Le numéro est en principe associé à une société, mais il pourrait s'agir d'une société écran, basée à l'étranger, qui offre pour service l'achat d'un numéro surtaxé... et il est ainsi difficile de retrouver la trace de l'auteur.


Comment reconnaître une fausse page ?

Il est facile, au premier coup d'oeil, de repérer une fausse page Facebook, qui tente de se faire passer pour une entreprise afin de profiter de sa notoriété à des fins frauduleuses. Ne vous laissez pas berner.

Outre le caractère "trop gros" de l'offre (400 participants se verraient offrir un hébergement et des entrées pour eux et leurs 4 proches...), un détail saute aux yeux: le message commence en parlant du groupe "RLT", et il faudrait commenter la publication par "Disney_TF1"...


 

Indice évident: la pastille bleue indiquant que le compte est vérifié, ce qui n'est pas le cas sur la page qui nous a été signalée.

Autre indice: l'url de la page Facebook. Les pages professionnelles prennent soin d'obtenir une adresse claire, qui ne contient pas de suite de chiffres.

Une autre indication qui peut attirer votre attention: le nombre d'abonnés. Si vous comparez une page officielle et sa copie, bien souvent, le nombre d'abonnés de la "fausse" page semble dérisoire, comme ici:


 

Voici les liens vers les pages Facebook des comptes officiels de RTL: 

Pour tout savoir sur les programmes et personnalités de RTL-TVIhttps://www.facebook.com/RTLTVI/

La page de l'entreprise RTL Belgiumhttps://www.facebook.com/RTLBelgium/

Pour suivre l'actualité, la page RTL INFOhttps://www.facebook.com/RTLInfo/

Vos commentaires