En ce moment
 

Après Maria del Rio, c'est Emilie Dupuis qui est victime d'une usurpation d'identité sur Facebook: "Elle m'a invitée comme amie et m'a certifié que j'avais gagné un iPhone"

Après Maria del Rio, c'est Emilie Dupuis qui est victime d'une usurpation d'identité sur Facebook:
arnaque

Jacqueline s'est fait avoir par un escroc ayant créé un faux compte Facebook au nom d'Emilie Dupuis. Pensant gagner un précieux smartphone, elle lui a communiqué des codes obtenus en envoyant des SMS surtaxés.

Comme ce fut le cas pour Maria del Rio le mois dernier, des escrocs se sont fait passer récemment pour Emilie Dupuis, présentatrice et animatrice de RTL-TVI, sur les réseaux sociaux.

Cette fois, c'est la plateforme Facebook Messenger qui a servi de terrain de jeu. En réalité, les arnaqueurs créent d'abord un faux compte Emilie Dupuis sur Facebook, puis lancent des demandes d'invitations à être "amis" tout azimut. Ensuite, ils entrent en contact via l'outil de messagerie instantanée.

Peu inspirés, les escrocs utilisent la même technique que pour Maria del Rio: le gain d'un beau smartphone. "Félicitations !!! Tu es choisi parmi les participants du concours, tu as gagné un iPhone X. Alors, quelle couleur as-tu à l'esprit ? Noir ou blanc ? Et quelle capacité ? 128G-256G ?", peut-on lire dans une capture d'écran envoyée par Fabien via le bouton orange Alertez-nous en juillet.

Heureusement, le grand public commence à se méfier de ce genre de technique. Et il est de plus en plus attentif. "Vu le nombre de fautes d'orthographe et de français que contenait son message, plus le fait que l'iPhone X n'existe pas en version 128G, je n'ai pas réagi à ce message", nous a écrit Martine peu après.

5885418
Le message reçu par les futures victimes

Jacqueline est tombée dans le panneau

Hélas, Jacqueline a été moins méfiante. Elle a vraiment cru qu'elle allait recevoir un beau smartphone de la part d'Emilie Dupuis. "Elle me dit que pour recevoir l'iPhone, il lui faut 15 codes en envoyant 'code' au 3389 et vous recevez les codes que vous lui transmettez. Puis à nouveau 17 codes pour la couleur mais à envoyer cette fois au 6607, ce que j'ai fait puis encore 23 ou plus suivant les gigas que vous souhaitez", nous a-t-elle expliqué après avoir contacté la rédaction de RTL info.

A ce moment-là, donc sans doute après avoir envoyé une trentaine de SMS surtaxés (jusque 2€ par SMS, mais à l'heure de conclure notre article, Jacqueline n'avait pas encore reçu sa facture), notre témoin reprend ses esprits. "Je lui ai répondu qu'on n'était pas des pigeons que j'arrêtais maintenant".

Viennent alors, comme d'habitude, les menaces. "Elle m'a envoyé un texte bourré de fautes disant que comme je n'avais pas continué à lui envoyer les codes suivants, je serais convoquée à la police et j'aurais une pénalité de 800 euros". Rien de tout cela n'est vrai, bien entendu…

Quel comportement adopter ?

Le meilleur conseil pour éviter une pareille mésaventure, c'est d'adopter un comportement prudent sur internet, et sur les réseaux sociaux en particulier. Ceux-ci utilisent depuis longtemps la petite gommette bleu avec le 'V' de vérification, qui garantit que le compte est authentique, qu'il s'agit effectivement de celui d'Emilie Dupuis ou de toute autre "célébrité".

L'autre réflexe à garder, c'est de se méfier des cadeaux. Personne, a priori, ne va vous offrir un smartphone de grande valeur sans participer au moindre concours.

Quant à vos données personnelles, comme le précise le nouveau règlement européen (RGPD, règlement général de protection des données), elles sont précieuses et ne doivent être cédées qu'à des partenaires (entreprises, sites, réseaux sociaux) qui vous inspirent confiance.

Le faux compte d'Emilie Dupuis a entretemps été supprimé, car il a probablement été repéré et signalé à Facebook. Si vous désirez suivre son compte officiel, c'est par ici.

Vos commentaires