Accueil Sport Football Football Etranger

Atteint d'un cancer en 2022, héros de la Côte d'Ivoire en 2024: l'incroyable destin de Sébastien Haller

Dans chaque victoire se cachent généralement de belles histoires, et celle de Sébastien Haller est particulièrement touchante. Diagnostiqué d'un cancer des testicules en juillet 2022, l'attaquant a parcouru un long chemin pour finalement marquer le but décisif pour la Côte d'Ivoire en finale de la CAN ce dimanche soir, face au Nigeria. L'histoire d'un miraculé, dans une équipe miraculée. 

Juillet 2022, Sébastien Haller signe au Borussia Dortmund, en provenance de l'Ajax Amsterdam, contre un peu plus de 30 millions d'euros. Un gros chèque pour celui qui doit prendre la relève d'un certain Erling Haaland, parti battre tous les records en Premier League. 

Une très belle opportunité pour le buteur qui sort d'une saison pleine du côté d'Amsterdam avec, notamment, 11 buts en Ligue des Champions. Mais la joie sera de courte durée. À peine quelques jours après son arrivée, l'attaquant est diagnostiqué d'un cancer des testicules. Une terrible maladie qui le tiendra écarté des terrains pendant 6 mois. 

Deux opérations et 4 cycles de chimiothérapie plus tard, Haller fait finalement son grand retour avec le Borussia au mois de janvier 2023. Le 4 février, il inscrit son premier but officiel après avoir vaincu la maladie, lors de la journée mondiale contre le cancer, ça ne s'invente pas. 

Un miraculé dans une équipe miraculée

Depuis, Haller poursuit son chemin en Allemagne, mais aussi avec sa sélection, la Côte d'Ivoire. Lors de la CAN, il arrive blessé à la cheville, ce qui l'empêche de disputer les premiers matches des "Éléphants". Ces derniers passent d'ailleurs tout près de l'élimination après une phase de poule complètement ratée et des défaites face au... Nigeria et à la Guinée Équatoriale. 

Le pays hôte de cette CAN passe miraculeusement par le chas de l'aiguille en étant la dernière équipe repêchée, alors que les espoirs avaient disparu, le coach se faisant même licencier après la phase de poules, et récupère une arme essentielle sur le front de l'attaque... Sébastien Haller.

La suite du parcours de la Côte d'Ivoire appartient désormais à l'histoire avec des victoires compliquées contre le Sénégal, aux tirs au but, face au Mali, après prolongations, en infériorité numérique durant 75 minutes, contre la République démocratique du Congo, et enfin, en finale, contre le Nigeria. Ces deux derniers matches ont un héros commun: Sébastien Haller, auteur de l'unique but contre le Congo et du goal décisif en finale, qui permet aux "Éléphants" de remporter la compétition, à domicile. 

Un exemple d'abnégation, de courage, mais aussi de sincérité de la part de celui qui a toujours cru en sa guérison et qui n'a jamais eu peur de parler de sa maladie. Un seul mot: respect. 

À la une

Sélectionné pour vous