Accueil Sport Football

L'Union tentera de poursuivre son aventure européenne dans la chaude ambiance de Francfort

L'Union Saint-Gilloise tentera de se qualifier pour les huitièmes de finale de la Conference League lors du barrage retour sur la pelouse de l'Eintracht Francfort jeudi (21h00).

Mal embarqués à l'aller, avec deux buts concédés dans les 10 premières minutes, les Unionistes avaient arraché un partage 2-2. Avec ce score, les chances de qualification du leader du championnat de Belgique sont toujours intactes, mais la tâche s'annonce compliquée à Francfort, dans un stade réputé pour proposer l'une des plus grosses ambiances d'Europe avec ses 55.000 supporters survoltés.

L'Union arrive à ce rendez-vous requinquée par son succès 1-3 à Courtrai dimanche passé en championnat. Les troupes d'Alexander Blessin sortaient d'une semaine compliquée, avec une défaite en Coupe de Belgique au Club Bruges (2-1), un partage 2-2 à domicile contre Westerlo et le difficile match nul obtenu contre Francfort.

De son côté, Francfort, entraîné par Dino Toppmöller (ex-Virton), ne respire pas la grande forme. Le club a été tenu en échec 3-3 à Fribourg le week-end en championnat et n'a plus gagné, toutes compétitions confondues, depuis le 26 janvier.

Le vainqueur rejoindra les huitièmes de finale de la Conference League, pour lesquels le Club Bruges est déjà qualifié en tant que vainqueur de son groupe. Mercredi, La Gantoise tentera également de se qualifier pour les huitièmes de finale. Les Buffalos reçoivent le Maccabi Haïfa.

En Europa League aussi, les barrages retour se joueront jeudi. Plusieurs joueurs belges sont concernés: Romelu Lukaku, buteur à l'aller (1-1), et l'AS Rome reçoivent Feyenoord; Dries Mertens, qui a lui aussi marqué la semaine passée, et Galatasaray tenteront de défendre leur court avantage (3-2) sur la pelouse du Sparta Prague tandis qu'Arthur Theate et Rennes sont contraints à l'exploit face à l'AC Milan après une défaite 3-0 à l'aller.

À lire aussi

Sélectionné pour vous