variole du singe

Un nouveau variant plus agressif: des chercheurs belges et congolais découvrent une nouvelle souche de la variole du singe

Des chercheurs de l'Institut de médecine tropicale d'Anvers et de l'Institut national de recherche biomédicale de Kinshasa ont découvert une mutation du virus de la variole du singe (Mpox), selon une étude en prépublication qui n'a pas encore fait l'objet d'une évaluation par des pairs. Cette souche du virus a été découverte à l'occasion d'une flambée de cas à Kamituga, une ville minière à l'est de la République démocratique du Congo (RDC). Santé

À la une