Accueil Actu Belgique Politique

La SNCB lance son nouveau plan de transport avec une offre plus étendue

La SNCB lance dimanche son nouveau plan de transport, avec pour objectif d'augmenter son offre de 7,4% par rapport aux phases précédentes. Ce plan, le "plus ambitieux jamais réalisé" selon la société ferroviaire, s'étendra jusqu'en 2026. Des liaisons devront toutefois être annulées en raison d'une pénurie de personnel.

En adéquation avec son Contrat de service public 2023-2032, la SNCB vise à faire rouler 2.000 trains supplémentaires par semaine, dont 720 le week-end, dès ce 10 décembre. La nouvelle offre sera proposée dans 280 gares de Belgique, avec pour but d'accroître de 30% le nombre de voyageurs sur le réseau ferroviaire d'ici 2032.

En Wallonie, plusieurs gares seront désormais mieux connectées à l'aéroport de Charleroi, avec un nouveau train entre Louvain, Fleurus et Charleroi-Central, ainsi qu'une augmentation de la fréquence des trains sur la liaison Wavre-Jambes.

Dans et autour de Liège, l'offre S (suburbaine) sera renforcée en semaine, avec une fréquence plus importante des trains Liège-Saint-Lambert-Verviers-Central, Flémalle-Haute-Liers et Liège-Visé.

Au nord du pays, le train Gand-Lokeren circulera à nouveau à partir de dimanche et sera également prolongé jusqu'à Audenarde en semaine.

La pénurie de personnel qui touche la SNCB depuis plusieurs mois limitera toutefois la circulation de certains trains P (programmés en heure de pointe) autour de Grammont, Gand et Audenarde et de la liaison Puurs-Essen.

Par ailleurs, quelques trains P peu fréquentés en raison de l'augmentation du télétravail ne circuleront plus, afin de réallouer des ressources de façon plus pertinente dans des trains où le nombre de voyageurs est en augmentation.

Les voyageurs peuvent vérifier ce qui change pour eux sur le planificateur de voyages présent sur le site internet et l'application de la SNCB.

À la une

Sélectionné pour vous