Accueil Actu Environnement

La Belgique loin d'être un exemple dans la lutte contre le réchauffement climatique: voici les 3 facteurs les plus polluants

Le GIEC, groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat, publie son rapport cet après-midi. On sait déjà que la barre de 1.5 degré de hausse de température sera atteinte en 2035 et non en 2050, comme initialement prévu.

La Belgique respecte-t-elle ses engagements pour lutter contre le réchauffement climatique? Selon Deborah Van Thournout, porte-parole du WWF belge, notre pays est loin d'être un exemple. "La Belgique fait partie des pays dont l'effort est jugé faible, parce qu'il y a une grande part qui est accordée à la mobilité"

La mobilité, c'est le deuxième facteur le plus polluant dans l'empreinte écologique totale d'un Belge. "On retrouve en première position le système alimentaire, la mobilité en deux et la vétusté du bâti en trois". Le Belge émet en moyenne 8,74 tonnes de CO2 par an, c'est bien au-dessus de la moyenne européenne qui est à 7,05 tonnes. 

La Belgique doit atteindre 47% de réduction de gaz à effet de serre d'ici 2030. Si les progrès de l'éolien off-shore sont bien présents, nos industries polluent toujours abondamment. 

À lire aussi

Sélectionné pour vous

Commentaires

7 commentaires

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • Vous êtes optimiste en 2035 la Belgique , la France existeront encore ?? Pas un mot sur les HUIT milliards d'habitants ? Comme nos usines quittent notre Pays ...il n'y aura plus de pollution de ce coté là ? Une chance ???

    Jean CARLIER
     Répondre
  • Et les camions ? Et les avions ?

    Martine Doyen
     Répondre
  • Si la famille royale arrête de se promener en avion par ci et par là pour 3 jours ça serait déjà bien.

    keykeybe greg
     Répondre
  • Les primes sont trop peu importantes et les démarches administratives sont beaucoup trop complexes. Ceci explique cela. Aucune prime pour le photovoltaïque, cherchez la logique !!! Au lieu de cela, on reçoit une prime dérisoire en temps de crise énergétique et après ? Si tu donnes un poisson à un homme, il mangera un jour. Si tu lui apprends à pêcher...

    Philippe JOHNEN
     Répondre
  • Évident faut comparer,un grain et un sac entier.

Plus de commentaires