Accueil Actu Magazine CPTLJD

"Pourquoi ne pas laisser cet argent dans les caisses de l'Etat": cette question des "Puncheurs" déstabilise Raoul Hedebouw

Raoul Hedebouw était l'invité des "Puncheurs" ce dimanche 12 novembre. L'occasion pour nos deux journalistes, Martin Buxant et Christophe Deborsu, de lui poser les traditionnelles questions punch. 

Et c'est Martin Buxant qui a commencé avec une question qui a embarrassé le président du PTB. Celle-ci concernait l'argent reversé tous mois par Raoul Hedebouw à son parti. Le leader du parti des travailleurs se targue de vivre avec 2 000 euros par mois, alors que la mensualité des élus s'élève approximativement à 7 000 euros. Une différence conséquente qui est reversée au PTB et qui représente aujourd'hui, après 10 années au parlement, la coquette somme de 600 000 euros. Notre journaliste s'est donc interrogé sur ce choix d'enrichir le PTB au lieu de laisser cet argent à l'Etat et donc à la collectivité. 

Une question qui, semble-t-il, n'était pas confortable pour Raoul Hedebouw, qui a essayé de l'éviter : "On a une proposition de loi pour diminuer tous les salaires de 50%", une proposition refusée par le Parlement, "le jour où les autres acceptent, on le fera, mais on ne va pas faire une course inégale contre les autres partis", a-t-il essayé de se justifier.

Mais pourquoi mettre cet argent dans les caisses du parti plutôt que dans celles de l'état ? "Parce que nous trouvons que le PTB doit se construire" répond Raoul Hedebouw. Au détriment de l'état ? "Bien sûr", persiste-t-il. "On ne va pas nous-même arrêter de prendre ces dotations, et les autres ont plein de pognons et nous ni***** pendant la campagne". 

Précisons que dans les autres partis, une rétribution du salaire des élus est aussi organisée, mais à un degré moindre qu'au PTB. 

En fin d'interview, il est de tradition que l'invité désigne qui de Martin Buxant ou Chritophe Deborsu l'a mis le plus en difficulté. "Vous [Martin Buxant, ndlr] avec la question du fric", a sportivement reconnu Raoul Hedebouw. 

L'émission "Les puncheurs" est à revoir sur notre application RTL Play

À la une

Sélectionné pour vous

Commentaires

4 commentaires

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • Peut-on croire les discours de Raoul Hedebouw ? N'oublions pas, même s'il le nie qu'il représente le parti communiste, pire qu'au début il était maoïste et qu'il est un admirateur de Castro. La moindre de ces affirmations doit être mise en doute. Il a refusé de reconnaître le génocide des Ouigours en Chine, au début de nier l' attaque de la Russie sur l' Ukraine et qu'il refuse de citer le Hamas comme une faction terroriste.

    Michel Danielle Hancart Faucon
     Répondre
  • Et cela ne gène pas le PTB de payer des dizaibes de milliers d'euros pour faire de la pub sur les réseaux sociaux et ainsi enrichir les hommes les plus riches du monde ?

    Jean Lucet
     Répondre
  • Pourquoi devoir laisser ce argent à l'Etat,mr Buxant trouve que les citoyens n'en laisse déjà pas assez comme ça,tout le monde n'a pas son salaire scandaleux

    Alain Schmit
     Répondre
  • En finale, il n’est pas très différent des autres partis.

    Roland V
     Répondre