Accueil Actu Régions Flandre

L'office du tourisme Westtoer satisfait du bilan des vacances au nord du pays

L'industrie touristique de la Côte tire un bilan positif des vacances scolaires qui étaient programmées en cette semaine de carnaval au nord du pays. Au total, on a enregistré une diminution de 6% des nuitées et de 7% des touristes d'un jour.

Cette légère diminution par rapport à 2023 s'explique logiquement. En effet, à l'époque, la semaine de vacances côté flamand coïncidait avec la première semaine des vacances à Bruxelles et en Wallonie. Les Belges francophones avaient ainsi représenté 25% des nuitées en 2023, contre 16% la semaine dernière. Cette fois, les vacances scolaires ne commencent que le 24 février en Belgique francophone.

Au total, environ 580.000 nuitées touristiques ont été enregistrées. Le pic de fréquentation a eu lieu pendant le premier week-end des vacances. Des activités de carnaval étaient organisées dans plusieurs stations de la Côte à ce moment-là. Les hôtels du littoral ont atteint un taux d'occupation moyen de 60% ce week-end-là. Pendant ces vacances, la Côte a également accueilli environ 470.000 touristes d'un jour. Avec 49.000 touristes d'un jour, le dimanche 11 février a été le jour le plus fréquenté.

Westtoer souligne la valeur ajoutée des nombreux événements organisés sur la Côte. Plus de 20.000 visiteurs ont ainsi été enregistrés pour les expositions de l'année Ensor à Ostende. À Oostduinkerke, 700 courageux non frileux se sont aventurés dans le traditionnel "Knuffelduik". Et les aménagements autour de la Saint-Valentin ont également été très appréciés.

À lire aussi

Sélectionné pour vous

Commentaires

1 commentaire

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • Les Wallons ne se sont donc pas encore aperçu du racisme anti-Wallons croissant un peu partout ? Le stationnement payant est devenu général partout les jours de vacances, les week-end et jours fériés et ressemble donc de plus en plus à une taxe anti-touristes.

    roger rabbit
     Répondre