Accueil Actu Vos témoignages

Wilson aperçoit "presque toutes les nuits" une forte lumière au-dessus du stade d'Anderlecht: "Quelle pollution lumineuse !"

Wilson habite Anderlecht et plus précisément à proximité du stade de l’équipe de football, le RSC Anderlecht. Depuis quelque temps, il est confronté à une drôle de situation. Il a voulu nous en faire part via le bouton orange Alertez-nous.

Depuis le balcon de son appartement, il aperçoit "quelques fois par semaine et toujours en plein milieu de la nuit", une forte lumière qui émane du Lotto Park, le stade d’Anderlecht. "C’est une lumière jaunâtre, assez forte, que l’on aperçoit à plusieurs centaines de mètres de l’endroit d'où elle provient", explique-t-il.

"Outre les soucis de consommation, la pollution lumineuse que cela engendre est terrible, car elle intervient la nuit", dénonce-t-il. "Je n’ai pas de vis-à-vis, donc je n’ai pas de rideau. Ce qui fait que régulièrement, entre 1 heure et 3 heures du matin, cette lumière jaune envahit mon appartement".

Quelle est sa provenance ? 

Mais alors, pourquoi cette forte lumière sort-elle des entrailles du stade d’Anderlecht ? En se replongeant dans des archives, nous constatons que d’autres personnes nous avaient déjà contactés via le bouton orange Alertez-nous en dénonçant ce problème, il y a pratiquement un an et demi, en fin d’année 2022.

À l’époque, le club nous avait répondu en expliquant qu’il s’agissait "de piliers de lumières qui émanaient de bâches argentées. (...) Sur ces bâches, il y a des lumières qui alimentent le gazon et qui sont projetées vers le haut. Avec le froid et le brouillard, cet effet lumineux s’intensifie".

Seulement, après concertation avec la commune, qui avait également été mise au courant de l’effet de cette lumière sur la qualité de vie des citoyens d’Anderlecht, le club avait décidé "d’éteindre ces lumières de 22 heures à 8 heures du matin".

Quelques mois plus tard, le phénomène semble pourtant de retour. "J’ai l’impression que ça revient de plus en plus cet hiver. Ça n’est pas tous les jours, mais je le remarque tout de même assez souvent. Pourtant, je me rappelle bien que le club avait signalé qu’ils allaient arrêter, il y a un petit moment…", déplore Wilson.

"Une solution temporaire"

Comment expliquer alors que, presqu’un an et demi plus tard, le club semble avoir fait machine arrière ? Nous avons contacté Mathias Declercq, porte-parole de l’équipe anderlechtoise.

"Effectivement, nous avons relancé ces lumières qui font que notre pelouse se porte mieux et se régénère plus facilement", explique-t-il. "À l’époque, il y avait des bâches qui réfléchissaient très fort la lumière. Désormais, elles n’y sont plus et cette dernière est moins visible".

Le porte-parole assure par ailleurs que cet effet est temporaire. "Nous avons remis ces lampes pour s’assurer que notre terrain se répare bien, lui qui a bien souffert après les épisodes climatiques de début janvier. Graduellement, quand cela ira mieux pour notre gazon, nous couperons ces lampes", assure-t-il.

Mathias Declercq explique également ne pas avoir eu d’obligation de la part de la commune… pour l’instant. "Contrairement à la dernière fois, on ne nous a rien demandé pour l’instant. Mais je peux assurer les riverains qu’il s’agit d’un problème temporaire qui sera vite réglé".
 

À la une

Sélectionné pour vous

Commentaires

3 commentaires

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • Lotto Park, quel nom ridicule ! Emile Versé doit se retourner dans sa tombe.... Et la reine Astrid qui a donné son nom au parc...

    dan mned
     Répondre
  • faut déménager si un peut de lumiere te dérange ou fermer tes rideaux!!

    Bruno De Ryck
     Répondre
  • De quoi il se plaint ? Son appartement est éclairé pour rien.

    roger rabbit
     Répondre