En ce moment
 
 

Vérif RTL info: vaccination contre la Covid 19, un danger pour la fertilité?

Vérif RTL info: vaccination contre la Covid 19, un danger pour la fertilité?
 
 

Avec l'arrivée de la vaccination contre le coronavirus, de nombreuses femmes se posent des questions quant aux risques sur leur fertilité. La rapidité à laquelle ces vaccins ont été développés les inquiètent. Ces craintes sont-elles justifiées? Nous avons vérifié.

Les recommandations du conseil supérieur de la santé

Avant la mise en place de la vaccination, le conseil supérieur de la santé s'est posé différentes questions, notamment concernant l'impact des vaccins sur la grossesse et la fertilité. 

Le CSS a donc rendu un avis le 21 janvier à ce propos. Il s'est posé trois questions. Quel impact sur la grossesse, sur l'allaitement et sur la fertilité?

Chez les femmes qui souhaitent tomber enceinte: pas d'objection

Le conseil supérieur de la santé n'émet pas d'objection à la vaccination systématisée de la femme en âge de procréer. Pour rédiger cet avis, il s'est basé sur plusieurs données. Durant la phase 2 des tests du vaccin Moderna, 23 femmes sont tombées enceintes. Parmi elles, certaines avaient reçu le placebo, mais d'autres sont donc tombées enceintes après avoir été vaccinées, ou l'étaient sans le savoir. Un suivi est en cours concernant leur grossesse. Le vaccin Moderna est l'un des deux vaccins qui fonctionnent par ARN Messager. De nombreuses femmes ont décidé qu'elles ne prendraient pas ce vaccin, par peur de l'impact sur leur fertilité. Une crainte qui relève plus de la croyance que d'une réalité scientifique, comme nous l'explique Sophie Lucas, immunologiste.

Précisons que les résultats ont été rendus publics et sont disponibles sur internet. Dans les tests sur les animaux,  Aucun impact sur la fertilité et la gestation des rats n'a été constaté. 

Il est vrai que nous avons peu de recul sur les effets à longs termes de ces vaccins, et donc, sur la fertilité. En science, la certitude absolue et la garantie du risque zéro n'existent pas. Par contre, les spécialistes bénéficient de nombreuses connaissances acquises auparavant. Actuellement, il n'y a aucune raison de penser que ces vaccins contre le coronavirus ont une incidence sur la fertilité de la femme ou de l'homme. Sophie Lucas précise aussi que dans l'histoire des vaccins, aucun n'a jamais eu d'impact négatif sur la fertilité. 

Chez les femmes enceintes: une vaccination au cas par cas

Pour une question de précaution et d'éthique, les premiers tests de vaccins ne sont pas effectués sur les femmes enceintes. Actuellement, il n'existe donc pas assez de données scientifiques pour avoir une idée claire de l'impact sur la mère et le foetus. C'est pour cette raison, que la vaccination contre le coronavirus n'est pas encore recommandé en cas de grossesse. Cependant, le Conseil supérieur de la santé conseille une analyse au cas par cas. En effet, certaines études montrent que la grossesse est un facteur de risque de Covid 19 sévère. D'autres parlent d'un risque plus élevé d'accouchement prématuré après avoir contracté le virus. Toutefois, d'autres études plus récentes ne confirment pas ce résultat. En considérant toutes ces données, le conseil supérieur de la santé a donc décidé de ne pas recommander la vaccination systématique chez les femmes enceintes. Par contre, elle est conseillée aux femmes qui sont plus exposées comme les travailleuses dans le secteur de la santé ou celles présentant une comorbidité.

Chez les femmes allaitantes: Pas d'objection

Des études se sont intéressées au passage de l'ARN (vaccins Pfizer/BioNTec et Moderna) ou de la protéine S dans le lait maternel. Après analyse, elles conclut que le risque est faible voir nul.


 




 

Vos commentaires