En ce moment
 

Pas de victime belge connue pour l'instant sur l'île de Lombok

(Belga) Le Service public fédéral Affaires étrangères n'a pas connaissance de victime belge sur l'île de Lombok (Indonésie) qui a connu un séisme de magnitude 6,4 dimanche. Les tours-opérateurs TUI et Thomas Cook ont quant à eux indiqué à l'agence Belga ne pas avoir, pour l'instant, de clients sur les lieux de la catastrophe.

"Notre ambassade est au courant et suit la situation. Les autorités ne font pas état de victimes occidentales pour l'instant", a noté le porte-parole du SPF Affaires étrangères Matthieu Branders. La porte-parole de TUI, Sarah Saucin, a pour sa part indiqué qu'il n'y avait aucun vacancier du tour-opérateur sur place. Thomas Cook, dans le même sens, ne fait pas état de client sur les lieux de la catastrophe mais précise qu'une dizaine est actuellement en train d'effectuer un circuit d'une quinzaine de jours en Indonésie et devait arriver à Lombok le 6 août. Le correspondant du tour-opérateur, présent sur les lieux et qui évalue la situation, est en contact avec les voyageurs et pourrait modifier le périple de ces personnes en fonction de l'évolution des événements. Par ailleurs le ministre bruxellois de la Mobilité Pascal Smet, en vacances dans les îles indonésiennes, a posté un message sur son compte Facebook précisant qu'il avait ressenti le séisme sur l'île de Lombok. Le tremblement de terre a tué au moins 10 personnes, une quarantaine est blessée et des dizaines de maisons ont été endommagées, selon Sutopo Purwo Nugroho, porte-parole de l'agence indonésienne de gestion des catastrophes, qui s'attend à voir le bilan grimper. La secousse a été enregistrée à 50 kilomètres au nord-est de Mataram, la principale ville de l'île de Lombok. (Belga)

Vos commentaires