En ce moment
 
 

Coronavirus en Belgique: RTL INFO a suivi une ambulance spécialement dédiée au Covid-19 en Wallonie (vidéo)

Coronavirus en Belgique: RTL INFO a suivi une ambulance spécialement dédiée au Covid-19 en Wallonie (vidéo)
©RTL INFO
CORONAVIRUS

Le coronavirus en Belgique a fait à présent 75 morts dans notre pays. Une ambulance spécialement dédiée au covid-19 en Wallonie, est ainsi au cœur de la lutte contre le coronavirus et elle doit aller vite. Chaque jour, des professionnels prennent  en charge les patients en détresse respiratoire. RTL INFO a suivi de très près leur travail très compliqué mais indispensable en cette période difficile.

Lors de notre reportage, nous sommes passés à Liège. L’appel concernait un homme d’une soixantaine d’années. Masques et lavage des mains étaient obligatoires avant d’aller lui venir en aide.

"Depuis hier j’ai mal dans le dos. J’ai pris ma température 3-4 fois et je faisais 39,7, il y a une demi-heure", a expliqué l’homme qui a appelé les secours.

Les premiers signes étaient alarmants. Il a fallu vérifier son état. La température démontrait que le corps luttait contre une infection.

En plus des difficultés respiratoires, il n’y avait désormais plus de doutes sur l’origine du mal. "Madame, je vous conseille de rester chez vous. Monsieur va être testé à l’hôpital mais je vous invite à rester ici jusqu’au résultat du test", a demandé l’ambulancier. Le patient toujours capable de marcher a été emmené vers l’ambulance.

> CORONAVIRUS BELGIQUE: consultez les dernières infos liées au coronavirus en Belgique

Je me sens très fier et plus utile

Un peu plus tôt dans la journée, la même équipe, un ambulancier professionnel et un volontaire, ont nettoyé complètement leur véhicule.

"Je me sens très fier et plus utile dans mon boulot en allant travailler avec cette ambulance-ci", a confié Luca Amato à notre micro.

Fiers, mais ils ont un peu de mal à l’avouer face caméra, ils sont aussi un peu effrayés car, lucides, ils savent qu’un jour, après un faux mouvement et une baisse de concentration, ils vont certainement l’attraper.

"Cela fait peur. On a des familles, des enfants, des copains… mais si on ne le fait pas, qui va le faire ?", demande Gregory Bertemes, un ambulancier volontaire.

Chaque hôpital est équipé d’une entrée particulière. La Croix-Rouge et ses ambulanciers sont les secondes lignes comme ils s’appellent eux-mêmes. Cette guerre n’a pas de frontières et occupe tous les territoires. L’ambulance a fait 17 voyages lors des dernières 24 heures.

> CORONAVIRUS SYMPTÔMES: voici les signes qui montrent que vous pourriez avoir la maladie Covid-19

 

Vos commentaires