Accueil Sport Tous les Sports Autres Sports

Thomas Carmoy choisit une autre approche avec Tia Hellebaut comme coach

Le sauteur en hauteur Thomas Carmoy, 23 ans, est depuis peu entraîné par Tia Hellebaut. "J'ai souffert lors des premiers entraînements", a confié Carmoy dimanche, durant le stage de Team Belgium à Belek, en Turquie.

Cela n'a pas été facile, mais après des discussions entre l'Adeps, la LBFA et le COIB, un accord financier a finalement été trouvé pour la collaboration. "Il y avait un problème budgétaire", a raconté Hellebaut. "Et je vais être honnête, sur ce plan-là, ce n'est pas ce que j'attendais. Je gagne la moitié de ce que j'espérais. Ma famille fait un sérieux pas en arrière au niveau financier. Et avec trois enfants, ce n'est pas évident. Mais je suis absolument convaincue des qualités de Thomas. Il est super motivé."

"Nous espérons aller ensemble jusqu'aux Jeux Olympiques 2028 à Los Angeles", a poursuivi la championne olympique à la hauteur de Pékin 2008, qui entraîne un athlète de haut niveau pour la première fois. "Mais je ne peux pas maintenir cette situation financière pendant cinq ans. Avec Thomas, j'ai convenu que nous travaillerions ensemble jusqu'à Paris."

Juste avant les Mondiaux de Budapest, où Carmoy a pris la 15e place des qualifications, l'entraîneur Marc Muryn a mis un terme à sa collaboration avec le sauteur en hauteur, lui reprochant un "manque de professionnalisme".

Selon ses propres termes, Carmoy n'a pas l'habitude de beaucoup s'entraîner. Sur le plan technique, il peut encore réaliser beaucoup de progrès. Son objectif est de sauter moins sur la force et plus sur la vitesse. "Je ne dirais pas que j'ai dû tout réapprendre, mais tout est différent", a confié l'athlète. "Le plus dur sera d'automatiser tout cela en compétition. J'ai souffert lors des premiers entraînements. Tia est peut-être un peu stricte, mais je fais tout ce qu'elle me demande."

À la une

Sélectionné pour vous