Accueil Sport Tous les Sports Tennis

Tennis: Fils et Van Assche en chefs de file au Masters des -22 ans

Arthur Fils et Luca Van Assche, les deux promesses du tennis français, abordent en chefs de file le Masters réservé aux joueurs de moins de 22 ans organisé à Jeddah, en Arabie saoudite, pour la première fois hôte d'un tournoi ATP, de mardi à samedi.

Tous deux âgés de 19 ans, Fils, qui a bondi des alentours de la 250e place mondiale à la 36e en 2023, et Van Assche, grimpé lui du top 140 au top 70 depuis janvier, sont les deux joueurs les mieux classés engagés.

Qualifiables sur le papier, Carlos Alcaraz, N.2 mondial et déjà double lauréat en Grand Chelem, et Holger Rune (8e), 20 ans tous les deux mais qui viennent de disputer le Masters ATP, sont déjà passés dans la classe supérieure. Potentiels participants également, Ben Shelton (17e) et Lorenzo Musetti (27e), ont passé leur tour.

Vainqueur de son premier titre ATP à Lyon en mai et finaliste à Anvers en octobre, Fils cherchera à lancer au mieux sa collaboration avec son nouveau duo d'entraîneurs, Sébastien Grosjean et Sergi Bruguera, qui l'accompagnent en Arabie saoudite.

C'est lui qui frappera les premiers échanges mardi après-midi (13h00 heure française), contre l'Italien Luca Nardi (115e, 20 ans). Suivront les deux autres joueurs du groupe vert, le Suisse Dominic Stricker (94e, 21 ans) et un autre Italien, Flavio Cobolli (100e, 21 ans).

Van Assche, lui dans le groupe rouge, entrera en lice en soirée (pas avant 18h00) face à l'invité jordanien Abdullah Shelbayh (185e, 20 ans). Puis l'Américain Alex Michelsen (97e, 19 ans) affrontera le Serbe Hamad Medjedovic (110e, 20 ans), fraîchement arrivé de la Coupe Davis.

- "Règles différentes de notre tennis" -

Sept des huit joueurs, à l'exception de Stricker, découvrent le Masters baptisé "NextGen" par l'ATP et les règles en constante évolution qui vont avec, le tournoi lui servant de laboratoire grandeur nature avec l'idée de dynamiser le tennis.

Parmi les innovations de l'édition 2023: huit secondes maximum entre premier et deuxième service, et plus d'échauffement d'avant-match sur le court.

Sets en quatre jeux au lieu de six (avec jeu décisif à trois partout et trois sets gagnants), jeux sans avantage, ou encore public libre de ses mouvements pendant le jeu, sauf en fond de court, restent en vigueur.

"Il y a des règles différentes de notre tennis à nous, plus ou moins bien de mon point de vue", mais "auxquelles il va falloir s'habituer rapidement", estime Van Assche. "Je vais tout faire pour les appliquer au maximum cette semaine".

"Ca va être la première fois de ma vie que je vais jouer avec ces règles, explique Fils, qui s'était avoué essoré fin octobre au Masters 1000 de Paris. Il y a des règles sympa, comme le public qui a le droit de bouger. Pas d'échauffement, c'est quelque chose de déroutant, mais je vais essayer de faire de mon mieux".

Les demi-finales sont programmées vendredi (17h00), la finale samedi (18h00).

Les cinq premières éditions du tournoi, lancé en 2017, ont eu lieu à Milan, en Italie. Parmi ses lauréats figurent Alcaraz (2021), Jannik Sinner (2019), ou encore Stefanos Tsitsipas (2018).

À la une

Sélectionné pour vous