Accueil Actu Belgique Economie

Le SNI demande le maintien de la TVA à 6% pour la démolition/reconstruction d'habitations

Le Syndicat neutre pour indépendants (SNI) souhaite la pérennisation du taux de TVA réduit à 6% sur les démolitions et les reconstructions d'habitations, plaide-t-il vendredi. Selon le SNI, cette réduction de la TVA a en effet montré qu'elle portait ses fruits. Adoptée fin 2020, cette mesure prendra fin le 31 décembre 2023.

Selon le syndicat, la nécessité de reconstruire des bâtiments existants est, d'une part, en augmentation en raison "d'un contexte où les trois régions du pays ont pris des décrets en vue de mettre fin à la bétonisation des paysages pour des raisons environnementales", qui limitera la possibilité de construire de nouvelles habitations dans le futur.

La nécessité de maintenir un taux réduit de TVA sur la démolition et la reconstruction s'inscrit, d'autre part, dans le combat contre les changements climatiques, au vu de la nécessité d'améliorer le rendement énergétique du bâti actuel, selon le syndicat. "Pour nombre d'habitations, il est difficile de 'simplement' rénover pour réduire la consommation énergétique. La destruction et la reconstruction sont dès lors la seule solution."

Dans un tel contexte, le SNI juge que repasser le taux de TVA à 21% enverrait un mauvais signal aux propriétaires désireux de rendre leur habitation plus économe. "Sur une facture de 200.000 euros, cela entrainerait un surcout difficilement supportable de quelque 30.000 euros qui risque de décourager de nombreux propriétaires", conclut le syndicat.

À lire aussi

Sélectionné pour vous