Accueil Actu Belgique Faits divers

Le chef des anglicans en justice pour un excès de vitesse

En attendant le jugement dernier, l'archevêque de Canterbury Justin Welby, chef spirituel des anglicans qui vient de couronner le roi Charles III, s'est retrouvé sanctionné par un tribunal bien réel pour excès de vitesse, a appris l'AFP auprès de son entourage vendredi.

Mercredi, l'archevêque s'est vu sanctionner d'une perte de trois points sur son permis de conduire, le jour même où il livrait à la chambre des Lords une critique acerbe de la politique migratoire du gouvernement conservateur.

L'affaire remonte au 2 octobre dernier, lorsque Justin Welby a été filmé en excès de vitesse au volant de sa voiture, une Volkswagen Golf, alors qu'il se dirigeait vers sa résidence de Lambeth Palace à Londres, selon le quotidien Evening Standard.

Il conduisait à 25 miles/h (40 km/h), soit 5 miles au-dessus de la vitesse autorisée.

Au Royaume-Uni, si une amende n'est pas payée dans les temps, le dossier du contrevenant est transmis à la justice où il s'expose notamment à un retrait de points sur son permis.

Un porte-parole de l'archevêché a expliqué à l'AFP que Justin Welby avait tenté sans succès de payer l'amende de 300 livres sterling (345 euros) à trois reprises, sans succès.

"Nous avons tous les papiers qui prouvent qu'il a essayé de payer. Une erreur administrative semble être à l'origine du problème", a indiqué ce porte-parole. "Il n'avait pas été informé du lancement des poursuites", a-t-il ajouté.

À la une

Sélectionné pour vous