Accueil Actu Belgique Elections 2024

La voix des Belges - Les seniors se sentent de plus en plus "oubliés" par les politiciens: que pensent-ils de la situation du pays?

Vous sentez-vous concerné par ces élections ? Pour le savoir, nous sommes allés à votre rencontre pour vous donner la parole dans "La voix des Belges". Ce jeudi, escale dans une maison de repos de Gerpinnes pour discuter avec nos aînés.

Dans quelques jours, nous votons : la campagne électorale est plus que jamais lancée. Pourtant, au cœur des débats, un public semble parfois mis de côté : les seniors. Nous sommes donc partis à leur rencontre.

Âgée de 94 ans, Andrée, une résidente d'une maison de repos, reste déterminée lorsqu’il s’agit de voter. "Je veux voter pour donner mon avis. Il n'y a pas que les jeunes, les gens âgés ont l'expérience de leur vie. C'est important à n'importe quel âge", explique-t-elle.

Les 65 et plus représentent 20% de la population belge : un chiffre qui augmente chaque année. En revalidation, Francesca est malgré tout pessimiste, car elle a le sentiment que sa voix ne compte plus vraiment. "Je pense qu'on devrait faire plus pour les personnes âgées. Pour les élus, nous ne sommes qu'un numéro, on a plus besoin des vieux pour eux", estime-t-elle.

Malgré son expérience, Victor, 85 ans, nous confie lui aussi ne pas se retrouver dans les programmes des partis. "On nous délaisse. On donne le droit de vote aux gens de 16 ans, mais on ne nous demande pas notre avis à nous".

À la résidence, il est l’heure de déjeuner et nous sommes invités à la table de Léon et de son fan-club. Ils avouent que la politique revient rarement dans les discussions, mais lorsqu’on lance le débat, un thème revient souvent : la sécurité. "Les gens ne se sentent plus beaucoup à sécurité. Quand on voit ce qu'il se passe à Bruxelles", explique Léon. "J'ai peur à Charleroi quand on voit tout ce qu'il se passe", note une autre résidente.

Si nos aînés gardent confiance en nos institutions, ils nous avouent en revanche que c’était mieux avant. "Les vieilles personnes, avant, pouvaient se déplacer plus facilement. Maintenant, ça n'est plus possible", note l'une d'entre elles.

Plus de 2 millions de seniors se rendront aux urnes le 9 juin prochain.

À lire aussi

Sélectionné pour vous

Commentaires

3 commentaires

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • Ce qui me console d'avoir lu votre haine, c'est que tôt ou tard, vous serez un "vieux" ! Les "vieux de mon époque disaient souvent "les jeunes , il leur faudrait une bonne guerre" et bien, nous y serons bientôt et on verra si vous aurez le courage de vous défendre et de défendre le pays, comme les "vieux" l'ont fait !

    roger rabbit
  • Ah ça oui, c'était mieux avant hein les vieux ! Les baraques pour trois fois rien, la pension à 55 ans, le droit de polluer sans vous soucier de la planète etc.... Vous, en plus des politiques, vous êtes rincés comme des gorets et vous nous laissez un champ de ruine.... Je vous vomis !

    ravache holles
     Répondre
  • Il n'y a pas que les politiciens qui oublient les seniors mais certains services sociaux ont aussi la fâcheuse habitude d'oublier les seniors

    marcel delandat
     Répondre