Accueil Actu

Guerre en Ukraine: les Russes vont "tenter de s'emparer" de Kiev cette nuit, prévient le président Ukrainien

L'armée russe va "essayer de s'emparer" de Kiev dans la nuit de vendredi à samedi, à la suite de l'offensive massive lancée 48 heures plus tôt contre l'Ukraine sur ordre de Vladimir Poutine, a alerté le président Volodymyr Zelensky.

"Nous ne pouvons pas perdre la capitale. Je m'adresse à nos défenseurs, hommes et femmes de tous les fronts : cette nuit, l'ennemi va utiliser toutes ses forces pour briser nos défenses de la façon la plus vile, dure et inhumaine. Cette nuit, ils vont tenter de s'emparer" de Kiev, a-t-il affirmé dans une allocution vidéo diffusée sur le site internet de la présidence.

"Notre principal objectif est de mettre fin à ce massacre. Les pertes de l'ennemi sont très sérieuses", a-t-il ajouté.

De premières unités militaires russes étaient entrées vendredi dans le nord de la capitale ukrainienne, y faisant des morts.

Véto russe à l'ONU

La Russie a mis vendredi comme attendu son veto, lors d'un vote au Conseil de sécurité de l'ONU, à une résolution co-écrite par les Etats-Unis et l'Albanie déplorant dans "les termes les plus forts" son "agression contre l'Ukraine" et lui réclamant de retirer "immédiatement" ses troupes de ce pays.

Sur les 15 membres du Conseil, 11 pays ont voté en faveur du texte, trois se sont abstenus: Chine, Inde et Emirats arabes unis. Le projet avait été adouci dans les heures précédant le scrutin pour "sécuriser" des abstentions et éviter que ces trois pays ne votent non, selon un diplomate. Le texte proposé ne comportait ainsi plus le terme "condamner", remplacé par "déplorer". Une référence au chapitre 7 de la Charte de l'ONU, qui prévoit un possible recours à la force, a aussi été supprimée.

À la une

Sélectionné pour vous