Accueil Actu Monde International

La France annonce le gel des avoirs du chef du Hamas à Gaza

La France a décrété le gel pour six mois des avoirs du chef du mouvement palestinien Hamas à Gaza, Yahya Sinouar, considéré comme l'architecte de l'attaque du 7 octobre contre Israël, selon un décret publié mardi au Journal officiel.

"Les fonds et ressources économiques qui appartiennent à, sont possédés, détenus ou contrôlés par M. Yahya Sinouar (...) font l'objet d'une mesure de gel des avoirs", précise l'arrêté du ministre de l'Économie Bruno Le Maire du 30 novembre, qui entre en vigueur mardi. Le ministère n'était pas disponible dans l'immédiat pour préciser le montant de ces avoirs.

Yahya Sinouar, 61 ans, est l'architecte de l'attaque du 7 octobre : ce jour-là, des centaines de commandos fondaient sur des kibboutz, des bases militaires et une rave-party en Israël, qui vivait sa pire attaque contre des civils depuis sa création en 1948 avec un bilan de 1.200 morts.

Selon les chiffres du Hamas, qui gouverne Gaza, les bombardements et les combats menés par Israël depuis ont fait près de 16.000 morts, principalement des civils.

En novembre, la secrétaire d'État chargée de l'Europe Laurence Boone avait plaidé pour la mise en place de sanctions européennes visant de hauts responsables du Hamas, principalement financières, qui pourraient prendre la forme d'un gel des avoirs.

Dans un arrêté similaire daté du 13 novembre, le ministère de l'Économie avait annoncé geler pour six mois les avoirs de Mohammed Deif, qui dirige la branche militaire du Hamas, et est inscrit depuis 2015 sur la liste américaine des "terroristes internationaux" les plus recherchés.

De son côté, Londres a également pris des sanctions - gels d'avoirs, embargos sur les armes, interdictions de voyager - contre six individus: quatre dirigeants du Hamas et deux individus accusés de financer l'organisation, dont Mohammed Deif et Yahya Sinouar.

À lire aussi

Sélectionné pour vous

Commentaires

1 commentaire

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • Deux poids deux mesures. La France devrait faire preuve de cohérence et appliquer le même gel des avoirs contre les méfaits du terroriste Natagnahu et de ses sbires d'extrême droite qui mène une politique d'apartheid à l'encontre des Palestiniens, maintiennent ceux-ci en prison sans jugement et soutiennent les crimes commis par les colons en Cisjordanie. Elle est belle la soi-disant patrie des droits de l'homme.

    José PIERARD
     Répondre