Accueil Actu Régions Flandre

Un scanner analyse les jambes des patients se tenant debout, une première dans le Benelux

L'UZ Gent a commencé à utiliser un nouveau scanner qui prend des images de patients souffrant de problèmes aux jambes. Ces derniers peuvent se tenir debout lors de l'imagerie grâce à l'appareil, appelé HiRise. Les médecins peuvent ainsi établir un meilleur diagnostic qu'en position allongée avec les scanners traditionnels. Selon l'hôpital, il s'agit d'une première au sein du Benelux.

Ce nouveau scanner coûte environ 300.000 euros mais cet investissement apporte de nombreux avantages médicaux, expliquent le radiologue Wouter Huysse et le chirurgien orthopédique Arne Burssens. "Comme le patient est debout dans le scanner, nous pouvons examiner l'influence de la charge de gravité jusqu'aux hanches. Ces images en 3D expliquent les symptômes du patient plus clairement que lorsque le scanner est pris en position couchée."

Les prothèses et autres matériaux orthopédiques sont également examinés par le scanner dans des conditions réelles.

Le nouveau scanner est particulièrement utile pour les patients souffrant de jambes "arquées" et "en ciseaux", de pieds plats ou creux, de fractures complexes et opérées, de certaines entorses de la cheville et d'anomalies osseuses congénitales.

La dose de rayonnement projetée par ce scanner est 20 fois inférieure à celle d'un appareil conventionnel. Malgré cela, les images sont d'une très grande qualité et très détaillées, selon les médecins qui l'ont déjà utilisé.

À lire aussi

Sélectionné pour vous

Commentaires

1 commentaire

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • Il en faudrait un pareil au moins dans un hopital par province

    Alain Schmit
     Répondre