Accueil Actu Régions Liège

Polémique à Liège: un magasin d’articles russes vend des t-shirts exhibant Vladimir Poutine ou le sigle "Z"

Au centre de Liège, un magasin d’articles russes vend des t-shirts exhibant Vladimir Poutine ou le sigle "Z", symbole de la guerre contre l’Ukraine. Pour la communauté ukrainienne, c’est inadmissible, et ce genre de commerce ou d’exhibitions devraient être interdits. Une information de nos confrères du journal la Meuse. 

En quelques jours, c’est la deuxième fois que la propriétaire de ce magasin d’articles russes efface des tags hostiles sur sa vitrine. Tout est parti d’une vidéo publiée sur les réseaux sociaux début décembre. Elle montrait à l’intérieur des t-shirts à l’effigie de Vladimir Poutine et en devanture le fameux "Z " symbole de l’opération militaire en Ukraine. La commerçante ne cache pas ses sentiments pro-russes et tente même de faire de l’humour. 

La fameuse lettre Z pose problème ? "C’est de l’alphabet français, je vous le disais, et c’est aussi le Z du film Zorro. Un très beau Z", répond la propriétaire du magasin "rue de Maroseyka". 

On devrait le mettre au même niveau que la croix gammée

Ceux que cela ne fait franchement pas rire, ce sont les Ukrainiens. "La lettre "Z", c’est bien l’armée russe qui envoyée par Poutine en Ukraine pour exterminer les Ukrainiens. On devrait absolument le supprimer et le mettre au même niveau que la croix gammée", estime Helena Schapowal, belge d’origine ukrainienne, présidente des "femmes ukrainiennes" - section Liège.

Dans les rayons du magasin, en plus des poupées russes, Vladimir Poutine est toujours présent ainsi que le t-shirt "Z". La propriétaire a reçu de nombreuses menaces sur les réseaux sociaux. Elle a porté plainte et compte continuer à vendre ces articles qui suscitent la polémique. "Si quelque me demande et que je reçois la commande, pourquoi pas", estime la commerçante.

"Je regrette que Liège passe sur les réseaux sociaux comme étant la ville qui est pro-russe, qui accueille ce genre de magasin", regrette Helena Schapowal. 

La police de Liège est avertie de la situation. Elle estime qu’afficher son soutien à Poutine et à la guerre contre l’Ukraine, c’est la manifestation d’un point de vue politique et que ce n’est pas illégal.  
 

À la une

Sélectionné pour vous

Commentaires

3 commentaires

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • Si elle en vend, c'est aussi parce que des personnes lui achètent ces trucs. Mais là-dessus, rien, pas un mot..???

    Gérard G
     Répondre
  • Si elle en vend, c'est aussi parce que des personnes lui achètent ces trucs. Mais là-dessus, rien, pas un mot..???

    Gérard G
     Répondre
  • Si la démocratie Belge ne plait pas aux lâches déserteurs Ukrainiens je leur suggère de renoncer a nos plantureuses allocations et de rentrer chez eux !

    phil renard
     Répondre