En ce moment
 

Nicaragua: deux morts dans des affrontements, selon la police

(Belga) Au moins deux personnes ont été tuées et une dizaine blessées mercredi à Managua lorsque des partisans du président Daniel Ortega ont été attaqués par des inconnus, a déclaré la police.

Selon le sous-directeur de la police nationale, Francisco Diaz, "des individus encagoulés ont attaqué avec des armes à feu" des personnes qui participaient à un rassemblement de soutien au gouvernement. Deux membres du mouvement de jeunesse du sandinisme au pouvoir ont été tués et une dizaine de personnes blessées, selon le responsable policier. Pour leur part, les opposants ont déclaré que des groupes proches du gouvernement avaient ouvert le feu contre des personnes qui participaient à Managua à un rassemblement de soutien aux mères de manifestants tués au cours du mouvement de protestation contre le président Ortega, qui a débuté le 18 avril. Ces tirs auraient fait des blessés, mais aucun chiffre n'a été avancé immédiatement. "Massacre ! On tire des rafales contre des manifestants pacifiques", a déclaré sur les réseaux sociaux l'évêque auxiliaire de Managua, Silvio Baez. Des manifestants de l'opposition se sont réfugiés au siège de l'Université centre-américaine (UCA) et dans la cathédrale de Managua, et des étudiants ont élevé en hâte des barricades pour se protéger de nouvelles attaques. Par ailleurs, Canal 100% Noticias, l'un des médias qui avait été censuré pendant plusieurs jours à la mi-avril par les autorités en raison de sa couverture des manifestations, a annoncé que des groupes pro-gouvernementaux avaient attaqué ses installations, sans mentionner d'éventuels dégâts. (Belga)

Vos commentaires