En ce moment
 
 

Violente bagarre sur la plage à Blankenberge: 4 policiers blessés, une vingtaine d'interpellations (vidéo)

Violente bagarre sur la plage à Blankenberge: 4 policiers blessés, une vingtaine d'interpellations
 
 

Une violente bagarre a éclaté, samedi en fin d'après-midi, sur une plage de Blankenberge. Plusieurs dizaines de personnes ont été impliquées.

Vous êtes nombreux à avoir signalé, via le bouton orange Alertez-nous, qu'une violente bagarre avait éclaté à Blankenberge samedi en fin d'après-midi. Plusieurs dizaines de personnes ont été impliquées.

Selon des informations récoltées par nos collègues de Bel RTL ce dimanche matin aurpès de la bourgmestre Daphné Duméry, une vingtaine de personnes ont été interpellées samedi suite aux événements. La moitié a été relâchée samedi en soirée. L'autre moitié est sortie de cellule ce dimanche matin. Au total, quatre policiers ont été blessés. Le parquet de Flandre occidentale a précisé que trois suspects ont été arrêtés judiciairement à la suite de ces événements. Plusieurs autres arrestations administratives ont également eu lieu. 

Enquête en cours

L'élément déclencheur de cette bagarre générale, qui a vu voler du sable, des parasols et autres projectiles, n'est toujours pas clair. Les images qui circulent montrent également un policier attaqué avec un parasol. Selon un employé d'un bar de plage, tout à commencé au moment de la marée haute, alors que tout le monde commençait à se déplacer. "Il a été demandé de quitter la plage ou de mettre la musique moins fort, et des réactions agressives ont suivi", a-t-il raconté à Belga. "En trois secondes, une bagarre de groupe a éclaté, sous les cris 'fuck the police'. La police a tenté de les maintenir à distance des autres personnes sur la plage car ils étaient nombreux."

Depuis la digue, des touristes choquées ont eu du mal à réagir. Annick, touriste d'un jour: "Nous sommes venus pour un jour avec mon fils. Il a dû se cacher pendant la bagarre. Ça fait bizarre d'être sur la plage et de se sentir mal après. On voulait rentrer chez nous tout de suite mais il fallait d'abord retrouver tout de suite nos affaires éparpillées."

Plusieurs arrestations administratives ou judiciaires

La police de Blankenberge a reçu l'assistance de plusieurs autres zones pour tenter de disperser la foule. Les forces de l'ordre ont eu recours aux matraques ainsi qu’au spray au poivre et ont procédé à des arrestations.

La bourgmestre Daphné Dumery (N-VA) regrette les événements mais est déterminée à s'attaquer au problème. "Ca ne peut plus durer. Nous faisons tout pour maintenir la sécurité dans notre station balnéaire, et maintenant ça...", a-t-elle réagi sur les réseaux sociaux. 

Par ailleurs, les touristes d'un jour seront interdits à Blankenberge dimanche, à la suite de la bagarre générale survenue sur une plage samedi, a indiqué Daphné Dumery (N-VA). Elle ne souhaite pas non plus que des trains arrivent entre 9 et 16h00.


©RTL INFO 

 
 
©RTL INFO

 

©RTL INFO
 




 

Vos commentaires