Accueil Sport Tous les Sports Tennis

Tennis: Djokovic, Alcaraz, Swiatek et Sabalenka en demi-finales à Cincinnati

Novak Djokovic et Alexander Zverev se sont qualifiés vendredi pour les demi-finales du Masters 1000 de tennis de Cincinnati, rejoignant Carlos Alcaraz et Hubert Hurkacz, tout comme Aryna Sabalenka, Iga Swiatek, Coco Gauff et Karolina Muchova dans le tableau féminin.

Le Serbe Novak Djokovic, N.2 mondial, a dominé sans grande difficulté l'Américain Taylor Fritz (6-0, 6-4), mais l'Espagnol Carlos Alcaraz, N.1, a dû batailler un peu plus pour venir à bout de l'Australien Max Purcell (4-6, 6-3, 6-4).

Djokovic n'a pas ménagé Fritz, remportant son septième match contre le N.1 américain pour aucun concédé. Après avoir gagné le premier set en seulement 21 minutes, "Nole", double vainqueur du tournoi (2018, 2020), a toutefois été breaké au début du deuxième.

Le Serbe aux 23 titres en Grand Chelem a repris le dessus dans le huitième jeu lorsque Fritz a envoyé un coup droit dans le filet. Djokovic a de nouveau breaké deux jeux plus tard, concluant la confrontation sur sa première balle de match après 62 minutes.

"J'ai mal commencé le deuxième set, lui laissant le break. Mais à partir de 2-4, j'ai joué quatre jeux solides, dans l'ensemble c'était une belle performance. J'ai joué trois matches jusqu'à maintenant, chaque jour je mets la barre un peu plus haut."

"Je me sens mieux sur le court. J'espère que la même trajectoire se poursuivra", a ajouté Djokovic, qui affrontera Zverev en demi-finale samedi.

L'Allemand, qui a remporté le tournoi en 2021, a battu le Français Adrian Mannarino (6-2, 6-3), accédant à sa première demi-finale d'un Masters 1000 depuis le tournoi de Rome en 2022 - avant qu'une grave blessure à la cheville à Paris en 2022 ne l'éloigne des courts pendant plus de six mois.

Carlos Alcaraz a battu l'Australien Max Purcell, même s'il a laissé échapper le premier set en 44 minutes face au 70e joueur mondial.

Le récent vainqueur de Wimbledon, en quête d'un septième titre cette saison, est parvenu à se remettre à flot pour disputer un troisième set où il a breaké et finalement obtenu la qualification en deux heures et quart.

"C'était vraiment difficile et complexe aujourd'hui, il sert vraiment bien", a déclaré Alcaraz. "Il a bien joué au filet. J'ai bien renvoyé, c'était la clé pour gagner."

Alcaraz a rendez-vous en demi-finale avec le Polonais Hubert Hurkacz (N.20), qui a eu besoin de sept balles de match pour écarter l'Australien Alexei Popyrin 6-1, 7-6 (10/8).

- Swiatek domine Vondrousova -

Chez les femmes, la N.1 mondiale polonaise Iga Swiatek a su montrer qu'elle savait s'adapter rapidement en éliminant Marketa Vondrousova (10e) 7-6 (7/3), 6-1.

La joueuse polonaise, titrée à l'US Open et Roland-Garros, a perdu son service à deux reprises dans la première manche, peinant face à son adversaire gauchère, avant de breaker et de finalement remporter le jeu décisif face à la Tchèque, victorieuse à Wimbledon cette année. Swiatek a ensuite dominé facilement le deuxième set, parvenant à se qualifier en 93 minutes.

"Il n'est pas facile de s'adapter à son jeu", a admis Swiatek. "Après le premier set, j'étais déterminée à me battre pour chaque balle. J'étais davantage concentrée et je savais ce qui fonctionnait. J'ai appris du premier set. Je savais exactement comment je devais jouer."

Pour espérer atteindre la finale, la joueuse star devra vaincre l'Américaine Coco Gauff, N. 7 mondiale, qui a jeté sa raquette dans un moment de colère avant de l'emporter face à l'Italienne Jasmine Paolini (6-3, 6-2).

"D'habitude, on dit qu'il ne faut pas jeter sa raquette, mais j'ai gagné six jeux d'affilée", a déclaré Gauff. "Qu'est-ce qu'on peut faire? Au moins, personne n'a été blessé."

La N.2 mondiale Aryna Sabalenka a, de son côté, battu Ons Jabeur 7-5, 6-3 en 85 minutes. La Bélarusse a infligé neuf aces et breaké neuf fois face à la Tunisienne, triple finaliste en Grand Chelem, qui a souffert d'une blessure au pied dans le deuxième set.

Comme un remake de la demi-finale de Roland-Garros, Sabalenka va donc affronter la Tchèque Karolina Muchova, qualifiée en raison de l'abandon de sa compatriote Marie Bouzkova, blessée à la cuisse droite, qui venait de perdre les trois premiers jeux.

Sabalenka, vainqueure de l'Open d'Australie, tentera de prendre le dessus face à Muchova, qui avait remporté une victoire surprise face à la N.2 à Paris.

À lire aussi

Sélectionné pour vous