Accueil Actu Belgique Economie

France: 5 blessés et course la montre pour retrouver 8 personnes présumées disparues

Presque 24 heures après la gigantesque explosion qui a soufflé un immeuble de quatre étages à Marseille, les secours cherchaient toujours huit personnes présumées disparues, une course contre la montre laissant craindre un lourd bilan final.

Les sauveteurs, dont le travail a été freiné depuis le début par un incendie persistant sous les décombres, poursuivaient leurs opérations de nuit à la lumière de projecteurs, aidés d'une grue.

Ces disparus sont "des personnes d'un certain âge et un jeune couple d'une trentaine d'années", mais il n'y aurait pas d'enfants ou de mineurs, a précisé Mme Laurens. Elle a également évoqué une neuvième personne "qui serait actuellement recherchée au niveau du 19 rue de Tivoli".

Cinq personnes ont été légèrement blessées et 33 au total "affectées", selon les autorités. Signe des effets ravageurs de l'explosion, 199 habitants du quartier - représentant 90 foyers - ont du être évacués et 50 ont demandé un relogement d'urgence.

Le ministre du logement Olivier Klein doit se rendre à Marseille lundi, après son collègue de l'Intérieur Gérald Darmanin dimanche.

La cause de l'explosion était dimanche en fin de journée "impossible" à établir, selon la procureure, notamment en raison de l'impossibilité pour les experts judiciaires d'accéder au site non-sécurisé.

Mais "le gaz fait partie bien évidemment des pistes", a-t-elle indiqué, comme avant elle le préfet des Bouches-du-Rhône ou l'adjoint chargé de la sécurité à la mairie de Marseille, Yannick Ohanessian, selon qui plusieurs témoins ont évoqué des "odeurs suspectes de gaz".

Le 17 rue de Tivoli, immeuble abritant cinq appartements dans un quartier plutôt résidentiel du centre ville, a été totalement soufflé. Les deux immeubles contigus ont été très endommagés, mais tous leurs occupants ont pu s'échapper ou être sauvés par les marins-pompiers.

À lire aussi

Sélectionné pour vous