Accueil Actu Belgique Faits divers

Le bijoutier d'Oostakker qui a tué un braqueur fait appel de sa condamnation

Le bijoutier d'Oostakker condamné à 10 mois de prison avec sursis pour avoir abattu un braqueur a décidé d'aller en appel contre la décision du tribunal correctionnel de Gand, a indiqué jeudi son avocat, Walter Van Steenbrugge.

Le 7 juillet 2018 à la mi-journée, deux hommes armés étaient entrés dans la boutique et s'étaient emparés de bijoux. Alors qu'ils s'enfuyaient en mobylette, le bijoutier les avait poursuivis avec une arme et avait fait feu. L'un des suspects avait été mortellement touché.

Jugé coupable le mois dernier, l'homme a toutefois décidé de faire appel de la sentence. "Il est quand même impensable que je sois considéré comme un tireur de sang froid?", s'est-il exprimé par l'intermédiaire de son avocat. Ce dernier précise que son client ne veut pas se voir accoler "cette étiquette".

Aux yeux du bijoutier, la sanction qui lui est infligée signifie que quiconque se fait dérober un demi-million d'euros doit aussi prendre en charge les frais de justice et des funérailles du malfaiteur abattu.

Malgré des précédents cambriolages, le commerçant n'était pas assuré contre ce type de criminalité.

L'appel sera introduit cet automne. L'affaire devrait être réexaminée dans le courant du printemps 2024.

À la une

Sélectionné pour vous