Accueil Actu Belgique Politique

"Il faut renforcer la police et les sanctions": les solutions de Sammy Mahdi pour venir à bout de l'insécurité à Bruxelles

Georges Gilkinet et Sammy Mahdi étaient les invités de "Rendez-Vous" ce midi. Ils ont débattu de plusieurs dossiers, dont le Carrefour Léonard, la migration ou encore l’insécurité à Bruxelles. Sur ce dernier point, le point de vue des deux hommes politiques diverge. 

Georges Gilkinet, vice Premier ministre Ecolo, et Sammy Mahdi, président du CD&V, ont débattu dans "Rendez-Vous". L’insécurité à Bruxelles était l’un des sujets évoqués. Sammy Mahdi est formel : "Il faut renforcer la police et les sanctions".

"Moi, j’ai toujours dit que je voulais mener une politique tout comme j’ai été éduqué par mon père : on doit donner de l’amour, mais êtres ferme. Quand on voit ce qu’il se passe dans nos rues, c’est inquiétant", continue-t-il. "Il est important que la justice agisse et qu’elle soit ferme et dure et qu’on continue à investir dans la police".

Une zone de police commune, "la" solution ?

Le président du CD&V ajoute qu’il faut "doubler le nombre d’agents de quartier" et créer une seule et unique zone de police pour Bruxelles, plutôt que "d’avoir les six zones de police qui se concurrencent".

"Souvent, j’entends parler d’autres partis qui disent que si on a une seule zone de police, on n’a pas plus de police de proximité. À New-York, il y a une zone de police et une police de proximité, il faut faire les deux en même temps. Il faut être sévère par rapport à ceux qui ne respectent pas les règles", affirme-t-il.

"Je trouve ça un peu léger", nuance Georges Gilkinet. "Nous avons mis en place avec le gouvernement fédéral une commissaire aux drogues. On a renforcé la police judiciaire alors que le gouvernement précédent, MR et N-VA, avait plutôt coupé dans les services de police. On a pris des mesures". 

À lire aussi

Sélectionné pour vous

Commentaires

1 commentaire

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • "Je trouve ça un peu léger", nuance Georges Gilkinet. Et donc Georges Gilkinet & les Ecolos , en général , ne veulent pas d'un renforcement de la police . Leur naïveté serait touchante si elle n'était pas aussi meurtrière .

    marc cusenbol
     Répondre