Accueil Actu Belgique Politique

Les comportements sexistes, racistes et homophobes des pompiers anglais dénoncés

Après les accusations de racisme, de sexisme et d'homophobie au sein de la police londonienne, des allégations similaires sont maintenant formulées à l'encontre des services de pompiers anglais. Des cas de harcèlement, d'intimidation et de discrimination ont été signalés dans plus de la moitié d'entre eux, ressort-il d'un rapport publié vendredi par la HMICFRS, le corps d'inspection de la police et des secours.

Dernièrement, les médias ont fait état d'un nombre croissant de comportements sexistes et racistes. Il s'agit sans doute de la partie émergée de l'iceberg, pointe le rapport. Celui-ci souligne l'arbitraire et le manque de diversité, ainsi que la non-prise en compte des plaintes pour mauvaise conduite. Sur les comptes non officiels des services de secours, les marques d'hostilité à l'égard des femmes et des personnes LGBTQIA+, mais aussi de racisme, sont considérées comme des taquineries. Plusieurs membres du personnel qualifient le milieu des pompiers de "boys club", mais n'osent pas témoigner par crainte des représailles.

Le dirigeant syndical du Fire Brigades Union (FBU), Matt Wrack, a salué le fait que le rapport révèle l'ampleur du problème. "Il est clair (...) que l'échec de la lutte contre la discrimination et le harcèlement au travail vient d'en haut", a-t-il déclaré à la BBC.

À la une

Sélectionné pour vous