Accueil Actu Belgique Politique

Tous les regards sur Taylor Swift à l'ouverture de le 66e cérémonie des Grammys

La cérémonie des Grammy Awards, qui récompensent les artistes de la scène musicale américaine, a commencé - sous les averses- dimanche soir à Los Angeles, après le défilé des stars de la pop sur le tapis rouge détrempé.

La 66e cérémonie compte plus de 90 catégories mais c'est le sort de la chanteuse Taylor Swift qui fait l'objet de toutes les attentions. Elle pourrait cimenter son statut de reine de la pop, avec un possible quatrième prix d'album de l'année.

Si "Midnights" rafle la récompense reine, la chanteuse de 34 ans entrera au Panthéon de cet équivalent des Oscars de la musique. Elle dépasserait ainsi Frank Sinatra, Paul Simon et Stevie Wonder, qui ont remporté ce prix trois fois.

La chanteuse R&B et soul SZA a quant à elle décroché neuf nominations. Si son album "SOS" repart avec un Grammy, elle serait alors la première chanteuse afro-américaine à être récompensée en 25 ans, après Lauryn Hill pour l'album "The Miseducation of Lauryn Hill". Seules deux autres afro-américaines ont remporté ce Grammy: Natalie Cole en 1992, et Whitney Houston en 1994.

La rockeuse Phoebe Bridgers et la chanteuse pop Victoria Monét peuvent aussi se targuer de sept nominations chacune.

La chanteuse Billie Eilish sera aussi très observée, dans la catégorie de l'enregistrement de l'année, qu'elle pourrait rafler pour la 3e année consécutive - un record pour une artiste - avec "What Was I Made For?", ballade du film "Barbie".

Notable aussi, l'apparition à 80 ans de la chanteuse canadienne Joni Mitchell qui se produira pour la première fois sur la scène des Grammy Awards. Cette gloire de la génération Woodstock a remporté l'award du meilleur album folk, lors du pré-show, le 10e de sa carrière.

La cérémonie se déroule alors qu'un orage très conséquent s'abat sur la Californie, au sud-ouest des Etats-Unis.

À la une

Sélectionné pour vous