Accueil Actu Monde Europe

Accord des pays de l'Union sur l'instauration de la carte européenne

Les ministres européens des Affaires sociales sont tombés d'accord, lundi, lors d'une réunion à Bruxelles, sur l'instauration d'une carte européenne pour les personnes vivant avec un handicap. Ils se sont également dit favorables à une carte de stationnement spécifique commune.

La future nouvelle Carte européenne du handicap (mieux connue par son appellation anglaise d'"European Disability Card" - EDC) vise à permettre aux personnes vivant avec un handicap de participer à des activités culturelles, sportives et de loisirs dans l'ensemble de l'Union européenne, par-delà les frontières nationales, à des tarifs préférentiels. Ils pourront aussi bénéficier d'un accès prioritaire, voire d'une assistance ou de traitements préférentiels dans les parcs de loisirs ou lors d'événements culturels, sportifs, dans les transports en commun, etc.

Selon la commissaire européenne chargée de l'Égalité, Helena Dalli, les personnes vivant avec un handicap rencontrent souvent des obstacles dans les autres États membres en raison de différences dans la reconnaissance de leur statut. Cette carte facilitera donc leur libre circulation dans l'Union européenne, a-t-elle déclaré à l'issue de la réunion.

La carte européenne s'appliquera aux voyages de courte durée (moins de trois mois), mais les États membres pourront choisir d'appliquer les mesures aux séjours de plus de trois mois. Ceux-ci délivreront des cartes physiques et numériques. Ils pourront également ajouter un code QR pour éviter les fraudes.

Les ministres ont également décidé d'améliorer la carte européenne de stationnement réservée à ces personnes. La nouvelle carte unifiée remplacera les cartes de stationnement existantes pour le transport transfrontalier, cinq ans après l'entrée en vigueur de la directive, et garantira les mêmes droits de stationnement dans toute l'UE.

Les États membres doivent encore entamer des négociations sur la directive avec le Parlement européen, qui déterminera sa position au début de l'année 2024.

À la une

Sélectionné pour vous