En ce moment
 
 

Effondrement d'une maison en chantier à Saint-Gilles: une personne décédée et trois blessés graves

 
 

Une partie de bâtiment s'est effondrée, mercredi matin, sur un chantier de la chaussée de Waterloo à Saint-Gilles. Trois personnes ont été grièvement blessées et une personne est décédée.

Une personne nous a contactés ce mercredi via le bouton orange Alertez-nous pour nous signaler l'effondrement d'un bâtiment à Saint-Gilles, en région bruxelloise.

Walter Derieuw, le porte-parole des pompiers de Bruxelles, nous confirme que la partie arrière d'une maison s'est effondrée sur deux étages ce mercredi matin sur un chantier de la chaussée de Waterloo. Plusieurs véhicules de pompiers ont été envoyés sur les lieux. 

Trois personnes ont été grièvement blessées et une personne est décédée, ont indiqué les pompiers de Bruxelles. "Il n'y a maintenant plus personne dans le bâtiment", a précisé Walter Derieuw vers 09h10. Plus aucune victime ne se trouve donc coincée sous les décombres ou en danger quelconque à l'intérieur de la bâtisse. Les trois personnes grièvement blessées ont été transportées vers les hôpitaux.

Le bâtiment est une maison de deux étages avec une extension à l'arrière, qui était en complète rénovation. Vers 07h45, une partie du plafond du premier étage s'est effondrée pour une raison inconnue, alors que six ouvriers étaient présents. "À notre arrivée sur place, deux ouvriers avaient pu se mettre en sécurité", a expliqué le porte-parole des pompiers de la capitale.

"Ils sont indemnes. Quatre autres étaient sous les décombres et nous avons pu les libérer. Trois d'entre eux ont été grièvement blessés et ont été transportés à l'hôpital, le quatrième est malheureusement décédé." L'auditorat du travail de Bruxelles a ouvert une enquête sur les circonstances et la cause de l'accident.

Les pompiers de Gand ont été appelés en renfort avec leurs chiens afin de chercher dans les décombres. "A l'oeil nu, il n'est pas toujours possible de trouver toutes les victimes", explique Marc Bogaert, un pompier de Gand. "Les chiens remplissent parfaitement cette mission."

Les deux ouvriers mis en sécurité avant l'arrivée des secours l'ont été grâce à l'intervention d'Ahmed, un boucher: "Ce matin, je suis venu travailler et j’ai vu deux camions", se rappelle-t-il. "15 minutes plus tard, un des chauffeurs de camion vient me demander, paniqué, le numéro de la police. Je lui donne et il appelle la police."

Sentant l’angoisse du chauffeur, le témoin lui demande alors ce qu’il se passe. "Il m’a répondu que la maison est tombée avec quatre personnes dedans. On est allé voir et on a trouvé deux personnes qu’on a tiré hors du bâtiment. Il y avait beaucoup de béton sur les personnes qui étaient blessées." Conscient d’avoir pris un risque pour sa propre vie en entrant dans un bâtiment instable, notre témoin estime qu’il "est normal d’avoir pris le risque de les aider", même s’il reconnait que "c’était dur pour moi."

Finalement, la police arrive sur place. "Je leur ai dit qu’il y a encore deux personnes dans le bâtiment", rapporte encore notre témoin. "Ils m’ont dit qu’ils prennent la situation en main et les pompiers sont arrivés. Ils m’ont dit que je pouvais retourner travailler mais je suis resté sur le côté", se rappelle-t-il encore.

Un témoin qui souhaite rester anonyme raconte également : "Une médecin passait dans la rue et a dit qu'on allait aider. Elle a pris le relais sur le monsieur qui était vraiment blessé."

Un voisin indique que la maison est en travaux depuis un mois et qu'il a senti ses murs trembler ce matin.


©Pompiers Bruxelles
 
©Pompiers Bruxelles
 
©Pompiers Bruxelles
 
 ©Pompiers Bruxelles


 ©RTL INFO

 
©RTL INFO
 
 


 

Vos commentaires