En ce moment
 
 

Le bilan des inondations s'alourdit à au moins 24 morts et de nombreuses personnes disparues

 
 

Le nombre de décès confirmés en Belgique après les inondations de ces derniers jours est de 24, indique samedi matin le centre de crise. "Malheureusement, nous devons tenir compte du fait que ce nombre va encore augmenter dans les heures et les jours à venir. Les différents services d'urgence poursuivent leurs recherches sur le terrain."

Selon le centre de crise, les opérations de sauvetage sont pratiquement terminées en province de Liège, l'effort se concentrant principalement désormais sur le sauvetage des animaux et sur les opérations techniques. Des problèmes de réseaux, ainsi que d'alimentation en eau, sont toujours signalés en province de Luxembourg. La situation est assez semblable en province de Namur, tandis que Wavre et Tubize restent les points critiques du Brabant wallon. La situation se stabilise dans le Hainaut. En Flandre, le niveau de la Meuse baisse lentement dans le Limbourg, le point d'attention reste principalement Maaseik où l'on craint que des maisons puissent être inondées. Dans le Brabant flamand, ce sont les entités de Rotselaer et Zoutleeuw qui craignent encore une aggravation de la situation dans l'après-midi en raison du trop plein du bassin du Démer.

Voici ci-dessous les informations sur les décès récoltées dans certaines communes.

Le porte-parole de la police de Liège a donc indiqué la découverte d'un nouveau corps sans vie à Angleur. "La nuit a été assez calme, nos policiers étaient présents pour sécuriser les quartiers sinistrés et éviter les pillages. Malheureusement, une autre personne âgée a été retrouvée décédée en début de soirée à Angleur", a précisé le porte-parole. Vendredi, le bourgmestre Willy Demeyer signalait un premier décès avéré du côté d'Angleur. "Le corps d'une personne âgée a été retrouvé et il ne faut pas exclure d'autres découvertes macabres lors des inspections des habitations", redoutait le maïeur. 

Dans la commune de Chaudfontaine, ce vendredi vers 20h, le bourgmestre Daniel Bacquelaine a indiqué que trois nouveaux corps avaient été retrouvés à Vaux-sous-Chèvremont et à Chaudfontaine-Source. Ce qui porte le bilan provisoire à cinq décès sur la commune, après la découverte de deux corps jeudi soir.

À Verviers, le bilan est lourd avec six décès. Parmi les victimes, il y a notamment un homme pris au piège par les flots alors qu'il essayait de se déplacer en voiture. Près de Trooz, c'est le corps sans vie de Yannick, âgé de 52 ans, qui a été retrouvé durant la nuit de jeudi à vendredi. Il a tenté de rejoindre en quad sa fille bloquée chez elle à Olne. Elle avait lancé un appel à l'aide sur les réseaux sociaux.

A Trooz, les inondations ont fait plusieurs victimes. "Des personnes ont été retrouvées chez elles, qui ont été victimes probablement de l'inondation. Nous avons aussi déploré deux autres décès. Une personne évacuée qui est décédée d'un arrêt cardiaque, et une autre personne qui est décédée d'un arrêt cardiaque chez elle. Deux personnes âgées qui, certainement dû au stress des événements, n'ont malheureusement pas pu résister", a précisé Fabian Beltran, bourgmestre de Trooz.

À Eupen, un jeune homme de 22 ans est décédé après avoir été emporté par les eaux. Selon les informations obtenues par le quotidien germanophone Grenz-Echo auprès des autorités, le jeune homme aurait sauté à l’eau, muni d’une bouée du côté de Nispert. D'abord porté disparu, son corps a finalement été retrouvé plus tard par les services de secours dans un ruisseau à proximité du Rotenberg.

À Aywaille, un quinquagénaire a été retrouvé noyé dans son garage.

À Pepinster, le bilan serait de six personnes décédées.

Hier, un habitant du domaine de Roly, un camping résidentiel de Philippeville a également trouvé la mort. Selon le bourgmestre, André de Martin, la victime, qui s'appelait Frederic, voulait dégager des branchages qui obstruaient une conduite passant sous une voirie. "Il a voulu bien faire", explique le bourgmestre. "Il a été sans doute surpris par la puissance des flots et il a été aspiré dans la conduite. On l'a retrouvé 15 mètres plus loin, de l'autre côté de la canalisation, mais c'était trop tard". 

Aux victimes connues s'ajoutent les nombreuses personnes disparues. Leurs photos sont actuellement diffusées sur les réseaux sociaux pour tenter de les retrouver: 

 


 




 

Vos commentaires