Attention aux ondes de votre GSM: "Un scandale sanitaire" pourrait bientôt être révélé

Attention aux ondes de votre GSM:

On est proche du scandale sanitaire en France à cause des ondes émises par un téléphone portable. Est-ce le seul qui en émet trop? Où en est-on en Belgique?

Un téléphone a été retiré de la vente en France, car il dépasse le seuil sanitaire des ondes émises. Une première qui ne s’est jamais produite en Belgique. Pourtant, d’après Test-Achats et des scientifiques, ça pourrait bientôt arriver.


Un téléphone pas en vente chez nous

Le téléphone retiré de la vente en France est le Hapi 30 de la marque Mobiwire, un modèle qui n'est pas en vente chez nous, selon Test-Achats. Ce téléphone commercialisé par Orange a été rappelé. C'est l'Agence nationale des fréquences (ANFR, qui n’a pas d'équivalent en Belgique) qui a contraint l'opérateur téléphonique à rappeler ce produit.

L’appareil dépasse, en fait, le seuil sanitaire de 2 W/kg. 2,1 W/kg ont en effet été mesurés sur la face arrière du Hapi 30, donc le niveau d'ondes émises est encore plus important à l'endroit où l'on pose notre oreille.


Le scandale pourrait être bien plus grand: "Tous les utilisateurs dans le monde sont concernés"

Un médecin français, Marc Arazi, se pose en lanceur d'alerte: pour lui, c'est un scandale sanitaire. Les Français appellent d’ailleurs aujourd'hui ça le "Phonegate". Le docteur Arazi explique que depuis 20 ans, nous sommes surexposés aux ondes électromagnétiques. Les téléphones dépassent de 2 à 10 fois les normes en vigueur.

Mobilwire n'est pas le seul fabricant qui mentirait sur les ondes émises par ses téléphones. En 2015, 9 téléphones sur 10 testés par l'ANFR étaient au-dessus du seuil, alors même que les fabricants indiquent le contraire. "Tous les utilisateurs dans le monde sont concernés. Cette surexposition, elle n’est pas mineure", a expliqué le docteur Arazi, qui a ensuite comparé ce scandale à celui du Dieselgate. "Les industriels de la téléphonie mobile ont trompé les utilisateurs sur les vraies valeurs d’exposition", a-t-il insisté.


Quels sont les risques des ondes pour notre santé?

Les risques pour la santé vont de l’électro hypersensibilité au cancer. "Un panel de scientifiques internationaux a décidé de considérer qu’il fallait augmenter le niveau de lien entre les ondes de téléphones portables 2G et 3G et l’apparition de cancers du cœur et du cerveau", a ajouté le Dr Arazi.

En 2011, L'organisation mondiale pour la santé (OMS) a classé les ondes de GSM comme possiblement cancérigènes. Aujourd'hui, nombre de scientifiques demandent que le niveau de danger soit rehaussé.


Et en Belgique?

Le Hapi 30 n'est donc pas en vente chez nous, mais les équipes de Test-Achats tiennent à l'œil le Phonegate, et pensent qu’il va bientôt exploser chez nous.

Il faut savoir que très peu, voire aucune étude, ne sont faites chez nous en terme d'ondes électromagnétiques sur les GSM. Ce sont des études très coûteuses qui sont principalement faites en France et, dans une moindre mesure, aux Pays-Bas. Les autres pays d'Europe se basent sur les recherches de ces deux pays.


Comment éviter les ondes ?

Chaque fois que c’est possible, utilisez le haut-parleur, il faut vraiment garder ces téléphones à distance du corps, on ne le met pas dans la poche, on ne le met pas dans le soutien-gorge, on ne le met pas sous l’oreiller, on ne le met pas à côté de soi pour dormir. Le téléphone portable doit être mis à distance du corps.

Autre recommandation du département de la santé californienne, l’usage du kit main libre doit être revu, on ne devrait l’utiliser que pour de courtes conversations.

Pour savoir ce que votre téléphone émet en termes d'ondes électromagnétiques, vous pouvez cliquer ici. Mais autant vous prévenir, ce n'est pas rassurant: https://data.anfr.fr

Camille Mathoulin

Vos commentaires