En ce moment
 
 

Gilets jaunes en France: le nombre de manifestants en forte chute dans les provinces

Gilets jaunes en France: le nombre de manifestants en forte chute dans les provinces

Les manifestations des "gilets jaunes" ont connu une singulière décrue en province où l'on comptait à la mi-journée de ce 5è samedi consécutif de mobilisation jusqu'à dix fois moins de participants que lors du précédent.

"J'ai honte d'être Lyonnaise (...) quand on voit concrètement combien de personnes il y a dans la rue, je vous le dis honnêtement, je n'ai qu'une envie c'est de poser le gilet. On est moitié moins de ce qu'on était la semaine dernière (...). On ne peut pas continuer avec si peu de monde mobilisé", déplorait une manifestante lyonnaise.

A Lyon, une manifestation des "gilets jaunes" a rassemblé à la mi-journée une centaine de personnes devant le palais de justice, aux cris de "Macron démission", contre 7 à 10.000 personnes samedi dernier. A Nantes, un défilé sous tension rassemblait1.200 "gilets jaunes", contre 3.000 une semaine plus tôt.

La manifestation de Rennes où l'on comptait 300 personnes en début d'après-midi, marque également le pas alors que la préfecture comptait 2.200 personnes le 8 décembre. A Brest, 1.600 "gilets jaunes" ont défilé dans le centre-ville, ils étaient entre 150 et 200 à Angers et 150 au Mans. A Bordeaux en revanche, 4.500 personnes ont été dénombrées samedi par la préfecture, soit le même nombre que samedi dernier.


Le nombre de manifestants réduit de moitié à Strasbourg

Les Marseillais semblaient un peu plus mobilisés, ayant réussi à rassembler un millier de personnes contre 2.000 le 8 décembre. Le cortège des gilets jaunes est parti de la Canebiere (près d un millier de personnes), rejoint par quelque deux cents personnes manifestants contre l'habitat indigne et autant de lycéens.

Dans la même proportion, le nombre de manifestants a diminué de moitié à Strasbourg. Mais environ quatre manifestants sur cinq auraient renoncé à Toulouse, où 850 personnes étaient comptées en début d'après-midi, contre 5.500 le 8 décembre, et à Caen, où 300 personnes auraient répondu à l'appel des "gilets jaunes" contre un millier la semaine dernière.


La participation ne faiblit pas à Montpellier

A l'inverse à Montpellier, la participation ne faiblit pas par rapport aux samedis précédents, a constaté une journaliste de l'AFP. Samedi dernier, quelque 600 "gilets jaunes" avaient rejoint une marche du climat qui avait totalisé 3.500 participants selon la police. Ils étaient quelque 850 (police) à 1.500 "gilets jaunes" (organisateurs) ce samedi. 

A partir de 14H30, les "gilets jaunes", dont certains portaient des bonnets de Père Noël se sont réunis autour de la fontaine des trois grâces sur la place de la Comédie, avec des panneaux jaunes sur lesquels on pouvait lire "RIC, le vrai pouvoir c'est le peuple" ou encore "Indignez-vous !". Sur cette place, les "gilets jaunes" informaient les passants sur le Référendum d'Initiative citoyenne qu'ils réclament et faisaient signer en faveur de cette proposition "pour la fin de la 5ème République" et pour qu'un "président et un gouvernement qui travaillent contre l'intérêt général" puissent être "destitués".

"On en a assez des politiciens qui se font élire sur un programme et trahissent le peuple pour que les ultra-riches continuent à se gaver, le RIC est le seul moyen de rétablir un peu de justice sociale", estimait Jérôme, 23 ans, "étudiant et précaire", qui soutient le mouvement des "gilets jaunes" depuis ses débuts.

Vos commentaires