En ce moment
 
 

Manneken Pis peut enfin faire pipi la conscience tranquille

Manneken Pis peut enfin faire pipi la conscience tranquille
Bruxelles

Après 400 ans à gaspiller de l'eau, le Ketje de Bruxelles tourne enfin en circuit fermé. Une pièce a été rajoutée à la fontaine, qui fait que, désormais, l'eau ne part plus directement dans les égouts.

Cette simple réparation permettra d'économiser entre 1.500 et 2.500 litres d'eau potable chaque jour, l’équivalent de la consommation de 4 à 5 ménages bruxellois.

La Ville gère plusieurs centaines de compteurs : écoles, administrations, bâtiments publics. C'est un système de mouchard installé sur ces compteurs a permis de détecter cette consommation d’eau anormale. Et de réaliser que la fontaine ne fonctionnait pas en circuit fermé. Une surprise pour les autorités comme pour les Bruxellois.

« Nous avons toujours pensé que c’était en circuit fermé, jusqu’à ce qu’on nous annonce cette fuite. D'ailleurs, quand j'étais petit, on nous disait qu'il ne fallait pas boire l'eau de Manneken, justement parce qu'il était en circuit fermé », raconte Marc Guébel, vice-président de l'ordre des amis de Manneken Pis.

Dès que cette erreur a été connue, la Ville a aussitôt réagit. La ville de Bruxelles a donc aussitôt réagit. Et fait raccorder la vasque de la fontaine au bac de récupération d'eau. « On veut mener une vraie politique de limitation du gaspillage », fait valoir Benoît Hellings, premier échevin (Écolo) de Bruxelles. « On veut dire aux Bruxellois, aux Belges et à tous les Européens: "si Manneken-Pis est capable de ne plus gaspiller l'eau potable, vous pouvez le faire vous aussi". Manneken-Pis est devenu éco-responsable, devenez le aussi ! », rajoute-il.

Vos commentaires