Accueil Sport Football Diables Rouges

Le terrain du Stade Roi Baudouin protégé des intempéries avant le prochain match des Diables Rouges

Intempéries et pelouse impraticable obligent, les Diables Rouges ont dû troquer en dernière minute un stade Roi Baudouin avec supporters pour un stade Den Dreef complètement vide pour défier la Serbie.

Comme le prochain match de notre équipe nationale doit se jouer au Stade Roi Baudouin, la ville de Bruxelles a décidé d'installer ce jeudi matin des bâches de 15 mètres de large pour protéger la pelouse (au total, 8 bâches ont été utilisées).

Pourquoi ne pas les avoir posées avant les fortes pluies de ce début de semaine? "Nous n'avions pas de bâche. Nous l'avons reçue en prêt de nos collègues d'Anderlecht. La deuxième raison est qu'on n' pas anticipé le fait que notre système de drainage arriverait à saturation. On ne savait pas le savoir", a déclaré Pierre Clam, le directeur des services sport et jeunesse à la ville de Bruxelles.

La ville de Bruxelles envisage de changer son système de drainage, mais surtout les autorités pensent à achater leur propre bâche. "On aura des températures entre 10 et 15 degrés. Cela va chauffer en dessous. L'idée est de donner de l'air à ce terrain et de l'aérer un maximum", a expliqué Damien François, le responsable de l'entretien de la pelouse.

Des opérations qui permettront à la pelouse du stade d'être en parfait état dans trois jours. 

Dimanche, les Diables Rouges disputeront leur dernier match de qualification pour l'Euro 2024 lors de la réception de l'Azerbaïdjan à 18h00. Déjà qualifiée pour l'Euro, la Belgique sera assurée de la première place du groupe F en cas de victoire.

Edition numérique des abonnés

À la une

Sélectionné pour vous