Accueil Sport Tous les Sports Cyclisme

Sans Van Aert ni Van der Poel, Pogacar endosse la tunique de grand favori

Tadej Pogacar sera le grand favori de l'Amstel Gold Race (WorldTour), dimanche. Ce ne sera que la deuxième participation pour le phénomène slovène de l'UAE Emirates, mais les regards seront rivés sur lui à travers les routes vallonnées du Limbourg néerlandais.

Pogacar n'avait pas rallié l'arrivée en 2019, lors de son unique participation à l'Amstel Gold Race. Mais ce manque d'expérience n'est pas un problème pour 'Pogi', qui a remporté le Tour des Flandres dès sa deuxième participation cette année. Il n'aura pas à se frotter non plus à Wout van Aert (Jumbo-Visma) ni au Néerlandais Mathieu van der Poel (Alpecin-Deceuninck), deux anciens vainqueurs qui ont fait l'impasse sur la course cette année.

L'équipe Ineos Grenadiers se présentera avec de sérieux prétendants: le double vainqueur et tenant du titre polonais, Michal Kwiatkowski, et le polyvalent britannique Tom Pidcock, deuxième en 2021. Le Français Benoît Cosnefroy (AG2R-Citroën) et Tiesj Benoot (Jumbo-Visma), sur le podium l'année dernière, nourriront également des ambitions.

En l'absence du spécialiste Dylan Teuns (Israel-Premier Tech), les autres puncheurs belges à surveiller seront Quinten Hermans (Alpecin-Deceuninck) et le jeune Maxim Van Gils (Lotto Dstny). Au total, 25 coureurs belges composent la liste provisoire. Le parcours verra les concurrents s'élancer sur plus de 253 kilomètres entre Maastricht et Berg en Terblijt, avec pas moins de 33 difficultés dont la dernière, le Bemelerberg, située à quelque cinq kilomètres du terme.

Les dames parcourront quant à elles 155,8 kilomètres pour rallier Valkenburg. Un plateau très relevé se dessine, composé notamment de la championne en titre, l'Italienne Marta Cavalli (FDJ-Suez), et de la Néerlandaise Demi Vollering (SD-Worx), deuxième lors des deux dernières éditions. Cette dernière sera accompagnée de sa coéquipière Lotte Kopecky, qui se frottera aux meilleures puncheuses mondiales à l'occasion de sa première participation à la classique limbourgeoise.

À lire aussi

Sélectionné pour vous