Accueil Actu Belgique Economie

Australie: plusieurs ports restent bloqués après un incident de cybersécurité

Le gouvernement australien a tenu dimanche des réunions de crise après un incident majeur de cybersécurité qui continue à bloquer le transport de marchandises dans plusieurs ports clés du pays opérés par la société DP World.

L'incident est "grave et en cours", a indiqué Clare O'Neil, ministre australienne de l'Intérieur sur son compte X (ex Twitter) dimanche. "DP World gère près de 40% des marchandises entrant et sortant de notre pays", a-t-elle relevé.

L'opérateur portuaire DP World a dû interrompre vendredi la connexion à internet de ses terminaux de Sydney, Melbourne, Brisbane et Fremantle pour empêcher "tout accès non autorisé" à son réseau, a déclaré un porte-parole de l'entreprise.

Les conteneurs peuvent être déchargés des navires, mais les camions nécessaires à leur transport ne peuvent ni entrer ni sortir des terminaux, a déclaré Blake Tierney, directeur des affaires pour l'Asie Pacifique de DP World.

Le groupe indique avoir fait des "progrès significatifs" en collaborant avec des experts en cybersécurité et tester des systèmes "cruciaux pour la reprise du mouvement régulier des marchandises". DP World s'efforce de rétablir ses opérations normales "aussi rapidement que possible et avec la meilleure sécurité possible", a-t-il déclaré, ajoutant que le groupe enquête en parallèle sur l'impact de l'incident.

La police fédérale australienne a de son côté ouvert une enquête.

La perturbation des opérations portuaires "devrait durer probablement plusieurs jours, plutôt que plusieurs semaines", selon les informations fournies par le groupe au gouvernement.

À la une

Sélectionné pour vous