Accueil Actu Belgique Politique

Appel à la grève dans le commerce alimentaire ouvrier les 15 et 22 novembre

Le front commun syndical appelle les travailleurs du commerce alimentaire ouvrier, soit de la commission paritaire 119, à faire grève les 15 et 22 novembre afin "d'obtenir une prime pouvoir d'achat", annonce-t-il lundi.

A défaut d'une hausse des salaires, le gouvernement a autorisé, pour la période 2023-2024, les employeurs à verser une prime à leurs travailleurs si l'entreprise était en bénéfices. Selon le front commun syndical, les employeurs de la CP 119 ne proposent que "des cacahuètes", c'est-à-dire, selon leurs calculs, une prime de 75 euros pour deux ans, revenant à 6 euros par mois.

"C'est insuffisant mais aussi insultant pour les travailleurs, surtout lorsque nous savons que les actionnaires ont pu bénéficier de dividendes allant jusqu'à 4%", fustige Tangui Cornu, co-président de l'ABVV-FGTB Horval. "Nous demandons 250 euros net pour tous les travailleurs, dès le moment où leur entreprise fait des bénéfices", appuie Steve Rosseel, de l'ACV-CSC.

"Puisque les employeurs du commerce n'écoutent que lorsque l'on touche à leur portefeuille, nous appelons donc à faire grève les 15 et 22 novembre", conclut Dominik Roland pour la CGSLB.

Les travailleurs seront couverts par un préavis et par une indemnité de grève. Ils sont également invités à tenir un piquet devant leur entreprise quand cela est possible. Selon les syndicats, les négociations patinent depuis septembre et "les employeurs restent sourds aux demandes des travailleurs".

À lire aussi

Sélectionné pour vous