Accueil Actu Magazine Santé

Capital santé: le jeûne intermittent est-il réellement efficace pour perdre du poids?

Dans le podcast Capital santé, Caroline Fontenoy s’intéresse à tout ce qui touche à notre santé. Et en cette fin du mois de mai et avec le retour espéré des beaux jours, nombreux sont ceux qui souhaitent retrouver leur "summer body", une "silhouette pour la plage". Parmi les différents régimes, le jeûne intermittent est très en vogue chez certaines personnalités. Alors est-il intéressant et sans danger?

Le jeûne intermittent est-il réellement efficace pour perdre du poids ? Quels sont les risques pour la santé ? Pierre Garin, responsable du service diététique aux Cliniques universitaires Saint-Luc apporte son éclairage dans le podcast Capital santé.

Le jeûne intermittent, c’est le fait de ne pas manger pendant une période définie sur la journée, par exemple pendant 16heures, avec 8 heures pour manger et "faire le plein". Certaines personnes s’arrêtent ainsi de manger le soir, zappe le petit-déjeuner et recommence à manger des aliments solides durant le repas de midi. 

Il y a également d’autres formules : une alimentation normale pendant 5 jours, couplée à deux jours de jeûne ou encore un jeûne de 24 heures pendant la semaine. 

Pierre Garin casse d’abord un premier mythe : le jeûne intermittent n’a rien de véritablement neuf : "Le jeûne existe depuis des millénaires. Et tous les jours, en pratique, vous jeûnez durant la nuit".

Pour l’expert, le jeûne "scientifiquement, peut avoir certains intérêts dans certaines spécificités, quand il est médicalisé et donc suivi. Nous l’utilisons dans certaines situations particulières pour certains profils de patients".

Il estime par ailleurs que c’est aussi "une mode" mais que "pour perdre quelques kilos, cela n’a pas beaucoup d’intérêt".

Il explique que cela a même été expérimenté sur certains patients obèses qui devaient perdre des dizaines de kilos et qu'on a vu "un impact négatif au niveau du cœur. Cela induit certaines perturbations au-delà de 16 heures de jeûne intermittent, on commence à avoir des troubles physiologiques négatifs".

Concernant les différentes formules de jeûne intermittent, Pierre Garin souligne les risques liés à un régime hypocalorique et met en garde contre l'effet yo-yo : "On craint l'effet yo-yo car le corps, mis en stress, va stocker de la graisse lors des reprises alimentaires normales, augmentant ainsi le poids gras."

Pour une perte de poids efficace et durable, Pierre Garin recommande une alimentation équilibrée répartie sur la journée, adaptée aux besoins énergétiques et associée à une activité physique régulière. Selon lui, cette combinaison est la clé d'un impact positif sur le poids.

À lire aussi

Sélectionné pour vous