Accueil Actu Monde Economie

NS confirme vouloir élargir l'offre ferroviaire entre Bruxelles et les Pays-Bas

L'opérateur ferroviaire néerlandais NS a confirmé jeudi son intention de doubler, d'ici la fin de l'année, le nombre de trains intercity entre les Pays-Bas et Bruxelles, en les faisant passant de 16 actuellement à 32. La nouvelle offre devrait entrer en vigueur le 15 décembre.

Les compagnies ferroviaires néerlandaise NS et belge SNCB souhaitent scinder l'actuel IC Bruxelles, également connu sous le nom de train Benelux, en deux liaisons comprenant chacune 16 trains par jour.

Ainsi, il y aura, d'une part, la ligne à grande vitesse entre Amsterdam-Zuid et Bruxelles-Midi avec des arrêts à Schiphol, Rotterdam et Anvers-Central. Le temps de trajet sera réduit de 45 minutes par rapport à la durée actuelle.

D'autre part, une connexion ferroviaire reliera Rotterdam à Bruxelles-Midi avec des passages à Breda, Noorderkempen, Anvers-Central, Anvers-Berchem, Malines, Brussels Airport, Bruxelles-Nord et Bruxelles-Central.

À cet égard, la société de chemins de fer néerlandaise a adressé une demande d'avis aux autorités régionales et aux associations de navetteurs. Dans celle-ci, NS indique par ailleurs que le "train des trois pays", qui reliera Liège à Maastricht et Aix-la-Chapelle, sera fonctionnel au cours du premier semestre 2024.

Selon la nouvelle organisation élaborée par NS, 1.600 trains supplémentaires circuleront chaque semaine aux Pays-Bas à partir de la mi-décembre. "Nous relierons mieux et plus souvent les différentes régions des Pays-Bas, à la fois pendant la journée et à des heures plus matinales ou plus tardives", fait valoir la société.

Les autorités régionales et les associations d'usagers vont à présent examiner la nouvelle offre ferroviaire et formuleront des recommandations le cas échéant. Il reviendra ensuite à ProRail, le gestionnaire du réseau ferroviaire néerlandais, d'assembler les pièces du puzzle en tenant compte tant des souhaits de NS que des autres transporteurs (de marchandises et de voyageurs). Le calendrier définitif est attendu pour l'automne prochain.

À la une

Sélectionné pour vous