Accueil Actu Monde International

Le Canada et l'UE affirment leur "soutien inébranlable" à l'Ukraine

Le Canada et l'Union européenne ont offert leur soutien "inébranlable" à l'Ukraine pour lutter contre l'invasion russe et se sont engagés à lutter contre le changement climatique à quelque jours d'un sommet sur le sujet.

"Nous resterons aux côtés de l'Ukraine aussi longtemps qu'il le faudra", ont déclaré les dirigeants du Canada et de l'Union européenne (UE) dans un communiqué conjoint.

"Nous nous emploierons à répondre aux besoins militaires et de défense immédiats de l'Ukraine" et à faire en sorte que ses besoins "à long terme" en matière de sécurité soient satisfaits, ont-ils ajouté.

Ottawa a profité de l'occasion pour bonifier son aide à Kiev: "le Canada donnera plus de 11.000 fusils d'assaut et plus de neuf millions de cartouches", a déclaré le Premier ministre Justin Trudeau lors d'une conférence de presse dans la ville de Saint-Jean, sur la côte Atlantique.

Le président du Conseil européen Charles Michel s'est montré prêt à ce que l'UE en fasse "encore plus dans les semaines à venir" pour soutenir Kiev.

Son homologue de la Commission européenne, quant à elle, à salué l'engagement d'Ottawa envers l'Ukraine avant même le début de la guerre, en février 2022.

"Le Canada s'est tenu aux côtés de l'Ukraine avant l'agression russe", a dit Ursula von der Leyen, ajoutant que la formation par le Canada de troupes ukrainiennes avait été "la clé" de la résistance de Kiev au tout début du conflit.

Elle a précisé que l'UE avait maintenant formé 30.000 soldats sur l'objectif de 40.000 pour appuyer les efforts ukrainiens, et que la Commission européenne allait "bientôt" faire savoir comment elle entend utiliser les revenus générés par les actifs immobilisés de la Russie.

- Alliance verte -

L'UE a également témoigné son intérêt pour les minéraux rares du Canada, "seul" pays occidental à "disposer de toutes les matières premières nécessaires à la fabrication de batteries au lithium".

"Je souhaite inviter chaleureusement le Canada à rejoindre notre club des matières premières rares que nous lancerons lors de la COP28", les négociations mondiales sur le climat qui commencent dans quelques jours à Dubaï, a souligné Ursula von der Leyen.

Les dirigeants ont d'ailleurs annoncé la création d'une Alliance verte Canada-UE afin de renforcer leur coopération dans leur lutte contre les changements climatiques, notamment dans le cadre du marché carbone et de l'hydrogène vert.

Le Premier ministre Justin Trudeau, qui a remercié l'UE pour son aide lors de la "pire saison d'incendies de forêt jamais enregistrée" l'été dernier au Canada, a confirmé la vente de bombardiers d'eau à l'Europe.

La Commission européenne a indiqué qu'elle financera l'achat de 12 nouveaux appareils et qu'elle en a commandé 12 de plus.

- Coopération économique -

Les dirigeants européens ont également indiqué avoir discuté des "conséquences" sur le Canada et l'UE de l'"Inflation Reduction Act" (IRA), le grand plan climat de Joe Biden.

Ce dernier prévoit 370 milliards de dollars d'investissements en faveur de la lutte contre le changement climatique, principalement sous forme d'incitations et de subventions pour des projets aux Etats-Unis.

Le président du Conseil européen, Charles Michel, a rappelé la nécessité pour le G7 de développer un modèle concurrentiel fondé sur des "règles du jeu équitables".

L'adhésion du Canada à Horizon Europe, le plus vaste programme de recherche et d'innovation au monde, ainsi qu'un possible nouvel accord "en matière de concurrence", ont également été annoncés.

Cette entente se traduirait par une meilleure coopération entre les gendarmes chargés de la concurrence d'Ottawa et de Bruxelles.

Les trois dirigeants se sont rencontrés dans la province la plus à l'est du Canada dans le cadre du sommet Canada-UE. Le dernier s'était tenu en juin 2021 à Bruxelles.

À la une

Sélectionné pour vous