En ce moment
 
 

Un futur label garantit aux producteurs wallons une juste rétribution: "On veut juste pouvoir joindre les deux bouts"

 
 

Un nouveau label pourrait bientôt apparaître dans les grandes surfaces: celui du prix juste au producteur, qui garantit au producteur wallon une juste rétribution. Cette nouveauté est lancée aujourd’hui et concernera de nombreux produits, comme par exemple la viande.

Près de Maredsous, Roch élève une quarantaine de truie en plein air. Des porcs qui fournissent de la viande vendue dans certains magasins bio de Bruxelles. Un lien direct entre producteurs et détaillants, dépendant de certains intermédiaires qui permettent à cet agriculteur d’être mieux rémunéré. "La rémunération que nous offre ces gens-là, c’est plus de 25% de ce que nous avions avant", explique Roch, agriculteur. "Cela nous permet de tenir le coup".


Une rémunération qui tient compte des prix de production

Le collège des producteurs en est convaincu, de plus en plus de consommateurs sont sensibles à l’alimentation bio, locale, au bien-être animal, à l’environnement et aussi à la survie des producteurs de chez nous. De là vient l’idée de proposer un label "prix juste producteurs". Un label qui garantit que le prix du produit acheté en rayon couvre une rémunération équitable, qui tient compte des prix de production.

"On estime que pour la viande par exemple, cette différence serait de l’ordre de 1 euro au kilos qu’il faudrait rémunérer au producteur en plus que la filière conventionnelle actuelle", explique Bernard Mayne, chargé de mission au collège des producteurs.


Pouvoir joindre les deux

"On ne demande qu’une chose", précise Roch, l’agriculteur. "Ne pas faire fortune, mais au moins pouvoir joindre les deux bouts. Être rémunéré à la juste valeur de ce que nous faisons, c’est tout, pas plus."

Les premiers produits certifiés prix juste producteur devraient apparaitre dans nos rayons dans quelques semaines.




 

Vos commentaires