En ce moment
 

La pluie va-t-elle faire son grand retour? On sait désormais prédire ce que nous réserve le mois d'août

  • Chaleur: les prévisions des prochaines heures avec David Dehenauw

  • Chaleur: les températures explosent un peu partout en Europe

 

La chaleur s'est légèrement atténuée ces derniers jours, mais le mercure dépasse de nouveau les 30 degrés. David Dehenauw, météorologue et présentateur météo sur RTL-TVI, était présent sur le plateau du RTLinfo 13H pour faire le point sur les prévisions du mois d'août.

Nous allons à nouveau dépasser les 30 degrés pendant plusieurs jours en Belgique, prévoit David Dehenauw, météorologue à l'Institut royal météorologique (IRM) et présentateur météo sur RTL-TVI. Nous risquons d’avoir à nouveau une vague de chaleur. Ça sera déjà la deuxième de l'été si c’est le cas.

Un mois de juillet remarquable

Comme l'a indiqué David Dehenauw, le mois de juillet a été remarquable. "Nous avons vécu le deuxième mois de juillet le plus chaud jamais enregistré en Belgique, avec 22 degrés en moyenne. On a enregistré 5 jours de précipitations à Uccle, on égale donc le record de 1989", a-t-il confié.

Il y a eu seulement un jour très nuageux à Uccle, où se situe le principal centre d'observation de l'IRM. "Ça, c’est encore absolu pour juillet. Notre été est donc tout à fait remarquable pour l’instant", a ajouté David Dehenauw.

Au mois d’août, à quoi doit-on s'attendre?

Alors que nous venons seulement d'entrer dans le mois d'août, les météorologues peuvent déjà donner leurs prévisions pour les deux premières semaines, et communiquer leurs estimations sur le temps qu'il fera de façon générale durant le mois. "Pour les prochains 15 jours, les températures vont continuer de tourner entre 25 et 32, 33 degrés. Peu ou pas de précipitations sont prévues, mis à part, peut-être, un orage très localisé. Cela ne va pas résoudre les problèmes de sécheresse, au contraire", a indiqué David Dehenauw.

"La situation va encore s’aggraver. Je pense que, sur base des modèles de prévision, il y a au moins 60% de probabilité que le mois d’août soit lui aussi plus chaud que la normale. Pour ce mois, la moyenne est de 18 degrés. Si on note une moyenne d’à peine 19 degrés, cela sera le mois le plus chaud jamais enregistré. Nous parlons évidemment ici au conditionnel!", a conclu le météorologue.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires