En ce moment
 
 

Coronavirus en Belgique: 197 nouveaux cas, la barre des 1000 en approche

Les autorités sanitaires ont dénombré 197 nouvelles infections au coronavirus en Belgique, dimanche matin. Le nombre total de cas confirmés s'élève désormais à 886 dans le pays.

Le samedi 14 mars, 197 échantillons ont été testés positifs au Covid-19. 137 patients résident en Flandre, 28 en Wallonie et 27 à Bruxelles. Depuis le début de la pandémie, 886 cas d’infections au coronavirus ont été détectés.

"Nous constatons une augmentation du nombre de cas sur notre territoire, qui s’accentuera encore dans les prochains jours. Nous vous rappelons qu’il est très important de rester chez soi dès que l’on est malade (fièvre, toux, problèmes respiratoires, …) et de contacter directement son médecin traitant", rappelle le SPF Santé publique.

La Belgique recense quatre décès dus au coronavirus sur son territoire. Les personnes décédées avaient 90 ans, 86 ans, 80 ans et 73 ans.

Une rave-party annulée

Le call-center du Centre de crise, qui mobilise 50 personnes, a reçu 14.000 appels depuis le lancement de la phase fédérale jeudi, dont 4.500 rien que pour la journée de samedi, a indiqué le ministre de l'Intérieur Pieter De Crem durant un conférence de presse dimanche à Louvain. Une centaine d'interventions ont par ailleurs eu lieu pour mettre un terme à des activités de faible ampleur et notamment annuler, avant son début, une rave-party organisée dans un bois de la province du Luxembourg, a précisé le ministre.

Une nouvelle vie

Les mesures annoncées jeudi soir à l'issue du conseil national de sécurité sont entrées en vigueur samedi à minuit. Après une dernière tournée, les bars et restaurants sont entrés en hibernation. Ils garderont portes closes jusqu'au 3 avril. La Belgique a entamé samedi une période qui restera dans les mémoires.

Portes closes

Pendant trois semaines, au moins, plus une bière au comptoir, plus un steak en salle et plus un cocktail sur la piste. Restent les frites, quand même. Mais à emporter uniquement. Les commerces de produits non-essentiels devront garder portes closes samedis et dimanches. Seuls les magasins qui proposent des denrées alimentaires et des services vitaux, comme les pharmacies, pourront rester ouverts le week-end. Les supermarchés, littéralement pris d'assaut depuis deux jours malgré les annonces répétées du secteur qu'un tel comportement n'a pas lieu d'être, devraient encore faire le plein ce samedi. Les coiffeurs pourront également recevoir des clients, mais uniquement sur rendez-vous.

Les crèches épargnées

Côté divertissement, toutes les activités culturelles ou sportives sont à l'arrêt. Dans les hôpitaux, le déclenchement du plan urgence implique l'interdiction des visites. Dès lundi, les cours seront aussi suspendus, mais un accueil des élèves sera maintenu. Les crèches ne sont pas concernées par les mesures.

Vos commentaires