En ce moment
 
 

Anvers expose ses trouvailles archéologiques datant du 16e siècle

 
 

(Belga) L'exposition "Onder de Leien, een gracht vol schatten" s'est ouverte jeudi soir à Anvers, affichant 150 trouvailles archéologiques. Celles-ci ont été dénichées à l'occasion de travaux sur le site du Kipdorp, notamment lors de la construction de deux tunnels et d'un parking sous-terrain. Il s'agit principalement d'objets du quotidien avec pour pièce principale, une épée de luxe du 16e siècle, à la lame incurvée.

La porte de Kipdorp, pièce importante des remparts espagnols d'Anvers, a permis dès le 16e siècle et pendant 300 ans, aux bourgeois, commerçants, agriculteurs et voyageurs d'accéder à la ville. Pour les Anversois, l'enceinte était un lieu de rencontre et un espace public attractif. Les fouilles ont révélé une foule d'objets de la vie quotidienne de l'époque, que l'on découvre sous toutes ses facettes. Beaucoup d'objets à usage militaire ont également été retrouvés en raison des nombreux sièges qui ont eu lieu à cet endroit. Des dés, instruments de musique, boulets de canon, armes blanches, des monnaies indigènes et étrangères ainsi qu'une médaille d'alchimiste extrêmement rare font notamment partie des découvertes. La pièce maîtresse est une épée très bien conservée datant de 1583, qui aurait été perdue pendant l'attaque d'Anvers menée par le duc d'Anjou. L'exposition met également en valeur la construction et démolition des fortifications de la ville, qui ont cédé la place au 19e siècle au développement urbain. (Belga)




 

Vos commentaires