En ce moment
 
 

8% des patients ne se présentent pas à leur rendez-vous médical sans prévenir: Les médecins demandent des sanctions légales

Cela vous est peut-être déjà arrivé de prendre rendez-vous avec un médecin et de ne pas vous y rendre. 8% des patients annulent leur rendez-vous sans prévenir. C'est un manque à gagner pour les médecins. Ils réclament l'instauration d'un cadre juridique qui prévoit leur dédommagement en cas d'absence injustifiée.

6 médecins sur 10 demandent déjà un dédommagement en cas d'absence à un rendez-vous. D'autres ne demandent rien. "Dans le cas de quelqu'un qui n'est pas venu et qui n'a pas prévenu, j'explique à la personne qu'il est important de se rendre à ses rendez-vous", explique Jean-François André, un médecin généraliste de la province Liège. Au CHU de Liège, le pourcentage d'absences injustifiées est aussi de 8%. Il y a 6 ans, les absents étaient deux fois plus nombreux. L'hôpital a réagi en créant un envoie de SMS automatique pour rappeler le rendez-vous au patient. Une méthode qui a permis de diminuer le nombre d'absences.

Cependant, depuis quelques mois, les absences augmentent à nouveau donc l'hôpital s'interroge sur une nouvelle mesure à mettre en place. "La démarche serait de passer d'une mesure de prévention à une mesure de sanction. Celle-ci serait de facturer des frais administratifs lorsqu'un patient s'absente et ne prévient pas notre hôpital", précise Alain Didderen, responsable de l'accueil des patients au CHU de Liège. C'est d'ailleurs déjà le cas dans d'autres hôpitaux qui demandent 20€ aux patients absents. Malgré cette demande, aucune règle de droit n'existe pour régir cette sanction.

Vos commentaires