Jessy Piacentini, le violeur en série de Wezembeek-Oppem arrêté en Roumanie

Jessy Piacentini, le violeur en série de Wezembeek-Oppem arrêté en Roumanie

Jessy Piacentini, un Forestois condamné fin 2009 pour deux tentatives de meurtre, un viol et trois tentatives de viol, a été arrêté en Roumanie.

C’est dans l’Est de la Roumanie que Jessy Piacentini a été arrêté par la police de l’immigration. En Belgique, il est connu comme étant le violeur de Wezembeek… Voilà son portrait-robot diffusé à l’époque:

Grab_20181222_143356_356

La cour d’appel de Bruxelles l’a condamné à 13 ans de prison ferme notamment pour des viols et plusieurs tentatives. Les faits sont accompagnés de violence grave qualifiée de tentative de meurtre. Contacté ce matin, le parquet de Bruxelles confirme son arrestation en Roumanie.

Mirceau Daniel Labes, chef du bureau de l'immigration de Constantza: "Il n'a pas opposé de résistances. Suite à des vérifications, on a découvert un mandat d'arrêt international à son nom".

A l’heure actuelle, il n’y a pas de précisions sur les nouveaux faits qui lui sont reprochés. Mais au moment de son procès, il reconnaissait lui-même l’aspect maladif de son comportement: "Je m’en prends à ces filles parce que je ne sais pas me contrôler. Je ressens des impulsions sexuelles lorsque je vois des filles, et surtout lorsque j’ai bu".

Henri Laquay, avocat pénaliste, spécialiste en droit pénal et en droit des affaires: "Lorsqu'on est en prison, je crains qu'il n'y ait pas de traitement qui puisse anéantir ces pulsions et donc lorsqu'on sort de prison et qu'on reconnaît qu'il y ait encore des pulsions irrépressible, on peut imaginer qu'il y ait eu encore à certains moments des nouveaux faits commis sur le territoire de la Belgique après la sortie de prison."

Jessy Piacentini devrait être extradé vers la Belgique suite à l’émission du mandat d’arrêt européen.

"Un tribunal roumain va vérifier si les conditions du mandat d'arrêt européen sont remplies. Si c'est le cas les autorités roumaines vont transférer cet individu en Belgique et il sera incarcéré et jugé en Belgique pour les faits commis en Belgique," complète l'avocat pénaliste.

Les agressions sexuelles avaient été commises sur deux jeunes femmes qui attendaient le tram, sur une troisième victime qui faisait du jogging et sur une quatrième qui rentrait chez elle à pied, en pleine nuit. L'une des plaignantes était âgée de 17 ans et demi. Dans ces quatre dossiers, les faits ont été accompagnés de violences graves. Le prévenu rouait les victimes de coups de poings et de pieds au visage et sur le corps et tentait de les étrangler. Il les attirait ou tentait de les attirer dans des buissons pour commettre ou tenter de commettre les abus les plus graves.Jessy Piacentini a été interpellé le 3 septembre 2008.

En 2009, il a également été reconnu coupable de viol et de coups et blessures commis sur sa compagne ce qui lui a valu 3 ans de prison sur les 13 de sa condamnation.

Vos commentaires